Tennis - US Open (H) : Que disent les chiffres sur l'affrontement Monfils / Djokovic ?

le
0
Tennis - US Open (H) : Que disent les chiffres sur l'affrontement Monfils / Djokovic ?
Tennis - US Open (H) : Que disent les chiffres sur l'affrontement Monfils / Djokovic ?

Ce vendredi, Gaël Monfils affronte Novak Djokovic pour une place en finale du dernier Grand Chelem de l’année 2016. Voici quelques données à prendre en compte avant ce match.

Malgré son exceptionnel parcours à New-York, Gaël Monfils n’aura pas la faveur des pronostics ce vendredi soir. Même en n'ayant lâché aucun set durant ses cinq premiers matchs, il retrouvera sa bête noire du circuit, Novak Djokovic qui n’a passé « que » 6h30 sur les courts durant cette quinzaine et qui arrivera dans les meilleures conditions.

Un passé douloureux

On vous l’a dit, Gaël Monfils n’aime pas jouer Novak Djokovic. Tout simplement pour une seule et bonne raison, le Français n’a jamais battu le Serbe sur le circuit professionnel. Les deux joueurs se sont affrontés à douze reprises… pour autant de victoires du numéro un mondial. Et lors de ces affrontements, peu de fois Monfils est réellement parvenu à embêter Novak Djokovic, excepté à l'occasion de l’US Open 2005, où Djokovic s’était imposé en 5 sets.

Nishikori, l’exemple parfait

Un seul membre hors top 5 à réussi à battre Novak Djokovic à l’US Open. C’était Kei Nishikori lors cette édition incroyable du dernier Grand Chelem en 2014. Souvenez-vous, grandissimes favoris des demi-finales, Novak Djokovic et Roger Federer s’étaient alors fait sortir par Kei Nishikori et Marin Cilic dans la même soirée. C’était finalement le dernier nommé qui avait remporté le tournoi en trois sets 48 heures plus tard (6-3 6-3 6-3).

Monfils bat peu de cadors sur surface rapide

Agé de 30 ans depuis une semaine, Gaël Monfils n’a pas souvent battu de top 5 sur surface rapide. On peut même les compter sur les doigts d’une main. Le Français n’en a battu que trois, Andy Murray à Bercy en 2010 et Rafael Nadal à Doha en début d’année, en 2009 et 2012. Sinon, sur dur, le Français a énormément de mal contre les tout meilleurs du circuit.

Une dernière sortie peu convaincante

Il y a un peu plus d'uns mois, à Toronto, Novak Djokovic s’était facilement qualifié aux dépens de Gaël Monfils (6-3 6-2). Un match qu’avait plus ou moins raté le Français, paraissant épuisé dès la fin du premier set, notamment par la cadence des échanges. Le Français s’était souvent retrouvé à deux mètres de sa ligne de fond et face au numéro 1 mondial, l’addition s’est très vite corsée.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant