Tennis - US Open (F) : Kerber livre sa recette du succès

le
0
Tennis - US Open (F) : Kerber livre sa recette du succès
Tennis - US Open (F) : Kerber livre sa recette du succès

Victorieuse de deux tournois du Grand Chelem en 2016 et nouvelle n°1 mondiale à partir de lundi, Angelique Kerber a expliqué en conférence de presse les raisons de son succès.

A part la reine Serena Williams, aucune joueuse depuis Amélie Mauresmo en 2006 et Justin Henin en 2007 n’était parvenue à gagner deux tournois du Grand Chelem durant la même saison. C’est donc un petit exploit qu’a réussi Angelique Kerber samedi, en remportant l’US Open sept mois et demi après l’Open d’Australie. L’Allemande, qui sera officiellement la nouvelle n°1 mondiale ce lundi est revenue en conférence de presse sur les raisons de son formidable succès en 2016 (elle a également été finaliste à Wimbledon et aux JO de Rio) : « Ce que j’ai fait cette année est juste incroyable. Je suis si heureuse et si fière de tout ce qui se passe avec mon équipe, mon jeu. Etre ici avec mon deuxième trophée (après celui de l’Open d’Australie), c'est le meilleur sentiment qui soit. Je pense que je me suis améliorée dans beaucoup de domaines. A commencer par ma condition physique, mais aussi dans le fait d’être plus agressive, de prendre ma chance quand elle se présente, pas seulement faire passer les balles au-dessus du filet. Je sais que quand je m’entraîne, je peux être agressive, mais le challenge était de le transférer en match. J’essaie aussi d’être plus positive mentalement, d'être plus forte et de ne me concentrer que sur ce qui se passe sur le court. »

Numéro un mondiale pendant combien de temps ?

Mise à rude épreuve par Karolina Pliskova, qui a eu un break d’avance dans le troisième set, Kerber est parvenue à appliquer sur le Arthur Ashe Stadium sa recette d’entraînement. « Dans le deuxième set, mon langage corporel n’était pas le meilleur. J’ai essayé de changer dans le troisième, mais ce n’était pas facile car Karolina est une redoutable adversaire. Elle avait un break d’avance et je me suis dit : reste positive, crois en ton jeu. Et je l’ai fait ! Il fallait que je stoppe les émotions négatives », explique la nouvelle reine de la WTA, qui espère désormais profiter de tous ces bons moments. « En Australie tout me semblait irréel. Mais là, je pense que je peux en profiter. Je vais essayer de profiter de chaque moment, de chaque émotion positive que je ressens en ce moment et que j’ai ressentie ces derniers mois. » Le plus dur reste à venir, puisqu’Angelique Kerber va devenir la joueuse à battre jusqu’à la fin de sa saison. Mais cela ne lui fait pas peur. « Je pense que je suis prête à avoir cette pression sur mes épaules, car j’y suis habituée, notamment depuis ma victoire en Australie. Bien sûr, maintenant tout le monde voudra essayer de battre la n°1 et n’aura rien à perdre face à moi. Je vais essayer de relever ce challenge, car c’est une situation nouvelle pour moi. Maintenant, la prochaine étape c’est de rester n°1 le plus longtemps possible. » Un gros défi, car Serena Williams, qui comptera lundi 1680 points de retard sur Angelique Kerber, n’a plus aucun point à défendre jusqu’à la fin de saison, alors que l’Allemande en a 1215. Si l’Américaine décide de jouer la tournée asiatique et en salle à fond (ce qui n’est pas encore sûr), elle pourra donc remonter sur son trône prochainement. Enfin un peu de suspense à la tête de la WTA !
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant