Tennis: une défaite difficile à digérer pour Jo-Wilfried Tsonga

le
0

par Eric Salliot

LONDRES (Reuters) - Jo-Wilfried Tsonga n'a pu devenir le premier joueur français vainqueur aux Masters, privé dimanche d'un succès à Londres par l'ancien numéro un mondial Roger Federer après trois sets intenses (6-3 6-7 6-3).

Comme il y a quinze jours, en finale de Bercy, le Suisse a été plus solide mentalement. Il aurait même pu abréger cette finale puisqu'il a servi pour le gain du match à 5-4 au deuxième set.

"Cette défaite est difficile à digérer. Sans Roger, je serais sûrement plus titré mais il est là. Il faut faire avec", a dit Tsonga en souriant.

Le Manceau a eu le mérite de sauver une balle de match dans le tie-break, finalement remporté huit points à six. Dans la troisième manche, il a cédé sa mise en jeu dans le huitième jeu.

"J'ai tout donné. J'aime le combat et aujourd'hui, j'y suis allé franchement. Quelque part, je n'ai rien à regretter. Je vais aller dormir l'esprit tranquille et demain matin, je pourrai me regarder dans la glace", a-t-il affirmé.

"J'ai donné le maximum. Maintenant, c'est l'heure de travailler dur pour rejoindre les gars qui sont devant. Et d'inscrire mon nom sur ce genre de trophée."

Jo-Wilfried Tsonga achève l'année à la sixième place mondiale, avec en prime deux nouveaux titres à son palmarès conquis à Metz en septembre et à Vienne le mois dernier.

"Est-ce au-delà de ce que j'ai pu espérer ? Je ne sais pas. J'ai toujours rêvé de la première place mondiale. Beaucoup de gens peuvent prendre cela pour de la prétention mais je ne pense pas comme ça. Pour arriver au top, il faut la place de numéro un", a-t-il dit.

"Je pense que c'est valable dans tous les sports. Il ne manque pas grand-chose. Maintenant, ça n'arrive pas tous les quatre matins. En plus, j'ai joué des grandes finales contre des mecs mieux classés. A chaque fois, il me faut des exploits. Jusqu'à aujourd'hui, je ne l'ai pas encore fait."

Le Français va prendre dix jours de vacances au soleil avant de reprendre le chemin de l'entraînement afin de préparer la saison 2012 qu'il abordera avec de grosses ambitions.

"Mon objectif depuis que je joue, depuis que j'ai commencé sur le circuit, est de gagner un titre en Grand Chelem ou la Coupe Davis. Je dis 'ou' mais c'est plutôt 'et'. Si ça pouvait être le cas, ce serait top", a poursuivi Jo-Wilfried Tsonga.

"Cela fait partie de mes rêves, mais je ne sais pas si l'on peut parler d'objectifs bien définis. L'objectif, c'est simplement de gagner les plus gros tournois."

Edité par Chrystel Boulet-Euchin et Pierre Sérisier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant