Tennis: un rendez-vous Davydenko-Del Potro à Marseille

le
0

par Eric Salliot

MARSEILLE (Reuters) - Nikolay Davydenko, 40e mondial, va se dresser sur la route de Juan Martin Del Potro, tête de série n°4, pour un deuxième tour explosif à l'Open 13 de Marseille, stade de la compétition que rejoint également Richard Gasquet .

Le Russe, demi-finaliste la semaine dernière à Rotterdam et ancien troisième joueur mondial, a confirmé sa belle forme en étouffant mardi au premier tour l'Allemand Andreas Beck, 96e mondial, en deux sets (6-1 7-5).

Exempté du premier tour, l'Argentin, 10e à l'ATP, sera donc testé d'entrée au Palais des Sports de la cité phocéenne, d'autant que Davydenko mène trois victoires à une dans leur face-à-face.

Richard Gasquet, tête de série n°5, n'a fait qu'une bouchée (6-0 6-2) du Japonais Go Soeda, bienheureux de ne pas être reparti en bicyclette après avoir été mené 6-0 3-0.

"Mon tennis est en place, je sais comment aborder les matches, je n'ai pas de doutes. J'ai atteint trois quarts de finale cette année, ce serait bien de franchir un échelon supplémentaire", a dit le Français.

"Mais le plateau est relevé ici...", a-t-il ajouté.

En huitième de finale, Gasquet affrontera le Russe Igor Kunitsyn, 81e mondial.

En début de journée, un autre Français, Nicolas Mahut, 84e mondial, n'a fait pas de sentiment (6-3 6-4) face à son compatriote Arnaud Clément, 155e et invité par les organisateurs. Pour sa 15e participation, l'Aixois, 34 ans, a affiché ses limites du moment.

MATHIEU BATTU, MANNARINO ABANDONNE

"Je ne suis pas joyeux d'avoir battu Arnaud ici car il évoluait devant sa famille et c'était peut-être son dernier Open 13", a déclaré Nicolas Mahut. "Il a été un modèle pour moi quand j'ai commencé. A chaque fois que je l'ai affronté en France, je l'ai toujours battu mais c'est un concours de circonstances."

Mercredi, Nicolas Mahut se frottera à Jo-Wilfried Tsonga, sixième mondial et tête de série n°1.

"J'ai quelque chose à lui proposer et il ne faut pas oublier que ce sera son premier match. Il va être en recherche de repères", a estimé Nicolas Mahut. "Je ne vais pas rentrer sur le terrain pour dire: 'Allez, venez les gens, Jo fait son exhibition avant d'aller voir OM-Inter Milan !'"

Sur le court n°1, un autre Français a franchi le premier tour. Albano Olivetti, 388e mondial et issu des qualifications, a éliminé l'Allemand Matthias Bachinger en deux manches 6-4 6-3. L'Alsacien a encore impressionné au service, n'offrant pas la moindre balle de break à son adversaire.

En revanche, son compatriote Adrian Mannarino, touché au poignet, a abandonné face au qualifié belge David Goffin, alors qu'il était mené 6-2 1-0.

Paul-Henri Mathieu, 417e mondial et bénéficiaire d'une wild-card après avoir été éloigné des terrains pendant quinze mois, a, lui aussi, cédé mais il a tenu trois sets (7-6 2-6 6-3) face au Slovaque Karol Beck.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant