Tennis: Tsonga s'attache les services de Rasheed

le
0
JO-WILFRIED TSONGA CHOISIT UN ENTRAÎNEUR
JO-WILFRIED TSONGA CHOISIT UN ENTRAÎNEUR

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - Le Français Jo-Wilfried Tsonga, qui s'entraînait seul depuis plus d'un an, a choisi de collaborer avec l'Australien Roger Rasheed, ancien coach de l'ex-numéro un mondial Lleyton Hewitt et de Gaël Monfils.

"C'est une nouvelle collaboration qui va commencer. Je suis super content de pouvoir travailler avec Roger. J'espère pouvoir atteindre mes objectifs", a dit Tsonga en conférence de presse, en marge du tirage au sort du Masters 1.000 de Paris-Bercy.

Le numéro un français, actuellement septième du classement ATP, souhaite ainsi passer un cap et gêner le quatuor Roger Federer-Novak Djokovic-Andy Murray-Rafael Nadal, qui raflent la plupart des titres majeurs depuis plusieurs années.

Âgé de 27 ans, Jo-Wilfried Tsonga a régulièrement fait part de son ambition de remporter un jour un titre en Grand Chelem. Depuis le printemps 2011 et la fin de sa collaboration avec Eric Winogradsky, avec qui il a travaillé huit ans, il poursuivait cet objectif en solitaire.

Un choix qu'il ne regrette pas.

"Dans ma carrière, j'ai eu différentes étapes. Ces 18 derniers mois, j'avais besoin d'être seul. Ça a été une très bonne chose. Je suis passé de la 20e à la cinquième place mondiale."

L'AVIS DE MONFILS

"J'ai appris beaucoup de choses. Ça m'a permis de m'ouvrir sur l'extérieur. Mais je ressentais le besoin d'avoir quelqu'un avec moi à l'entraînement", a-t-il ajouté.

L'Australien a été un temps pressenti pour prendre en mains la destinée du Britannique Andy Murray, avant que ce dernier ne se tourne vers Ivan Lendl.

Avant de prendre cette décision, Tsonga a consulté son copain de toujours, Gaël Monfils, qui s'est entraîné avec Roger Rasheed de 2008 à juillet 2011.

"Quand j'ai dit à Gaël Monfils que j'envisageais de faire ça, il m'a dit que c'était quelqu'un de super et de très bon. Il m'a un peu donné son accord car c'était important pour moi qu'il soit au courant", a dit Tsonga.

A défaut d'avoir pu remporter un titre du Grand Chelem, Tsonga a ajouté cette année deux titres à son palmarès, Metz et Doha, et buté deux fois en finale, à Shanghai et Stockholm.

Il est en course pour une participation aux Masters de Londres qui réuniront à partir du 5 novembre les huit meilleurs joueurs de la saison. Il y a été finaliste l'an passé, battu par Federer, comme il l'avait été en finale à Bercy une semaine plus tôt.

Avec Eric Salliot et Simon Carraud, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant