Tennis: Tsonga part pour Londres sur une déception

le
0

PARIS (Reuters) - Jo-Wilfried Tsonga a quitté Bercy, Masters 1000 dont il fut le vainqueur en 2008 et finaliste l'an passé, sur une triste note : une défaite en quart de finale face à David Ferrer.

Mais plus que ce revers, on retiendra que cette saison, le Français n'a battu aucun membre du top 8.

La majorité d'entre eux - excepté Rafael Nadal - seront, comme Tsonga, présents la semaine prochaine au Masters de Londres, ainsi que Juan Martin Del Potro, seul joueur à se rendre dans la capitale britannique avec au compteur une défaite contre le Français.

Mais l'Argentin n'était alors pas encore revenu dans le gratin du tennis mondial.

"Je n'ai pas d'explication. Ou plutôt l'explication est simple : j'ai été moins bon qu'eux. C'est la seule explication à ça", a déclaré Tsonga, après sa défaite, lors d'une conférence de presse.

"C'est ni plus ni moins la même chose que l'an dernier", a ajouté le Français qui s'était hissé en finale l'an passé à Londres.

L'an dernier, Jo-Wilfried Tsonga avait enchaîné les deux finales : Paris et Londres, mais entre les deux épreuves de fin de saison, les joueurs avaient bénéficié d'une semaine de battement.

Sa défaite prématurée à Paris offrira au moins à Tsonga et à son nouvel entraîneur, l'Australien Roger Rasheed, quelques jours de repos et de réflexion.

Une situation qui ne plaît pas tant que cela au numéro un français.

"Si j'avais pu aller plus loin dans ce tournoi, j'aurais engrangé pas mal de confiance. Certes, un peu de fatigue mais pas mal de confiance. Je ne pense pas que cela aurait été négatif pour la semaine prochaine", a dit Tsonga.

"Il se trouve qu'aujourd'hui, je perds en quarts de finale. Cela ne va pas me laisser non plus beaucoup de temps parce que dès demain, je serai à Londres et dès lundi, je serai peut-être sur le terrain. Cela ne changeait pas grand-chose."

Chrystel Boulet-Euchin, édité par Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant