Tennis: Tsonga, Murray, Federer et Djokovic en quarts à Shanghai

le
0
ROGER FEDERER EN QUARTS DE FINALE À SHANGHAI
ROGER FEDERER EN QUARTS DE FINALE À SHANGHAI

SHANGHAI (Reuters) - Le Français Jo-Wilfried Tsonga, en course pour le Masters de Londres en novembre, s'est qualifié jeudi pour les quarts de finale du Masters 1.000 de Shanghai où les principales têtes de série poursuivent également leur route.

Parmi ces dernières figure Roger Federer, qui s'est assuré une 300e semaine à la place de numéro un mondial en écartant son compatriote suisse Stanislas Wawrinka.

S'il a multiplié les erreurs dans ce match, Roger Federer a fini par s'en sortir en trois manches (4-6 7-6 6-0) et 1h56, et affrontera en quarts le Croate Marin Cilic.

Tsonga, tête de série n°5, a eu besoin d'une heure 21 minutes pour se défaire de Marcos Baghdatis 6-2 7-6 dans un match où chacun a eu des difficultés à tenir sa mise en jeu -cinq breaks pour Tsonga, trois pour le Chypriote.

Il affrontera en quart de finale le Tchèque Tomas Berdych (n°4), qui doit, lui, assurer définitivement sa place pour le prestigieux tournoi de fin d'année et a bataillé 2h13 face à l'Américain Sam Querrey (6-2 6-7 6-4).

"Je sens que je joue à un excellent niveau", s'est réjoui le Français. "Je crois que j'ai amélioré mon jeu ces derniers mois. J'ai beaucoup travaillé. Je ne commence à bien jouer que maintenant donc j'espère que ça va continuer."

"Bien entendu, l'objectif pour moi est d'aller à Londres", a ajouté Jo-Wilfried Tsonga, à moins d'un mois du Masters de fin de saison qui réunit les huit meilleurs joueurs de l'année.

Novak Djokovic, qui chasse la première place mondiale, a lui aussi assuré sa place en quarts de finale aux dépens de l'Espagnol Feliciano Lopez (6-3 6-3).

Le Serbe au service très efficace jeudi -seulement sept points cédés sur sa mise en jeu- n'a pas eu à fournir beaucoup d'efforts pour l'emporter.

"J'essaie de profiter de l'efficacité de mon service", a-t-il dit.

"Je ne suis pas particulièrement réputé pour mon service sur le circuit. Mais jusqu'à présent, dans ce tournoi comme à Pékin (la semaine dernière-NDLR), ça fonctionne très bien pour moi. Il m'offre beaucoup de points gratuits, beaucoup de confiance."

Dans la moitié haute du tableau, le double tenant du titre Andy Murray a facilement disposé d'Alexandr Dolgopolov.

Le Britannique, tête de série n°3, exempt de premier tour et bénéficiaire d'un forfait au second, a écarté l'imprévisible Ukrainien en 57 minutes sur le score de 6-2 6-2.

Il rencontrera en quarts le Tchèque Radek Stepanek qui, après avoir épinglé Richard Gasquet au deuxième tour, s'est offert le scalp de l'Américain John Isner (n°8) en trois manches 6-4 6-7 6-3 et près de deux heures et demie de jeu.

Simon Carraud et Grégory Blachier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant