Tennis: Simon face au rocher Nadal à Monte-Carlo

le
0
Tennis: Simon face au rocher Nadal à Monte-Carlo
Tennis: Simon face au rocher Nadal à Monte-Carlo

par Eric Salliot

MONTE-CARLO (Reuters) - Le Français Gilles Simon s'est qualifié vendredi pour les demi-finales du Masters 1000 de Monte-Carlo en dominant en deux sets son compatriote Jo-Wilfried Tsonga pourtant mieux classé que lui dans le tournoi et n°1 national.

Gilles Simon, tête de série n°9, s'est imposé 7-5 6-4 face au n°4 au terme d'un match d'une heure et 46 minutes au cours duquel les deux joueurs ont rarement bien joué en même temps.

Après un départ en trombe, Gilles Simon s'est ainsi fait rejoindre à 5-5 avant de redonner un coup d'accélérateur. Distancé 4-1 dans la deuxième manche, il a aligné cinq jeux de rang.

Sa récompense sera un rendez-vous de prestige samedi face à Rafael Nadal, maître des lieux avec sept victoires sur le rocher et n°2 mondial.

Favori sur le papier avant le match avec son statut de cinquième mondial, Jo-Wilfried Tsonga a perdu son deuxième affrontement avec Gilles Simon sur terre battue après une défaite en 2008 à Rome.

"On a joué à la tombée de la nuit, il faisait froid, la terre était humide, mon service perdait de son efficacité. Ces conditions l'avantageaient. Gilles, c'est un croco... Et je n'arrivais pas à le déborder, tout simplement", a dit le n°1 français, coupable de 43 fautes directes.

"C'était un match bizarre et j'ai pris ma chance. Je sentais que j'avais les armes pour lui poser des problèmes", a dit Gilles Simon.

"Atteindre les demi-finales, c'est significatif car on bat forcément des bons joueurs mais ce qui satisfait le plus, c'est que ça faisait longtemps que je ne m'étais pas senti aussi bien. Je peux enfin exclusivement me concentrer sur la balle."

Gilles Simon devra confirmer samedi contre Rafael Nadal et tous les pronostics.

"Faut être honnête, c'est du 5%", a estimé Jo-Wilfried Tsonga, "mais 5%, c'est toujours mieux que rien du tout."

Gilles Simon a déjà battu l'Espagnol chez lui à Madrid en 2008, en demi-finale d'un Masters 1000 mais c'était en indoor.

"J'avais gagné ce match improbable chez lui. Samedi, ce sera notre premier match sur terre battue. La problématique est simple : soit tu joues ton meilleur tennis et tu peux exister, soit tu prends 6-2 6-2 et tu rentres à la maison", a-t-il dit.

"J'ai envie de profiter de cette forme du moment. J'espère que je vais réussir à me libérer. Maintenant, je ne sais plus à quand remonte sa seule défaite ici et je n'ai pas besoin de rappeler à quel point il sera favori."

Edité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant