Tennis: Serena et Sharapova vont lutter pour le sommet

le
0
MARIA SHARAPOVA EN FINALE À MADRID
MARIA SHARAPOVA EN FINALE À MADRID

par Eric Salliot

MADRID (Reuters) - La numéro un mondiale Serena Williams reste en course pour conserver son titre au tournoi de Madrid, où elle rencontrera en finale la Russe Maria Sharapova, qui lui disputera à l'occasion sa place en tête de la hiérarchie internationale.

Serena a battu l'Italienne Sara Errani, tête de série n°7, 7-5 6-2 en à peine plus d'une heure et demie.

Sharapova, victorieuse de Roland-Garros l'an passé et qui rêve d'un retour à la première place mondiale, s'est défaite 6-4 6-3 de la Serbe Ana Ivanovic, n°16, enregistrant ainsi sa 500e victoire sur le circuit.

La cadette des soeurs Williams, qui s'était montrée poussive au tour précédent, avouant elle-même un manque d'énergie, a été menée 3-1 dans la première manche avant de combler son break de retard.

Elle a de nouveau cédé son engagement au septième jeu avant d'immédiatement recoller au score (4-4). À 5-5, l'Américaine a ravi le service de son adversaire et s'est adjugé la manche sur sa quatrième balle de set.

Dans la deuxième manche, la championne olympique a fait le break pour mener 3-1 puis conclure en 1h33 pour disputer une nouvelle finale sur la terre battue espagnole.

Serena Williams n'a plus enregistré de victoire en tournoi sur la terre battue rouge européenne - l'an passé, Madrid était disputé sur une terre battue bleue -, depuis Roland-Garros en 2002. Une curiosité qui n'a guère ému l'Américaine.

"Je suis juste heureuse d'être là", a dit Serena Williams. "J'estime que j'ai pratiqué un tennis solide. Surtout dans le deuxième set, où j'ai réduit mon nombre de fautes directes."

L'Américaine convoitera dimanche un 50e titre tout en mettant en jeu son statut de numéro un mondiale.

"INVERSER LE COURS DES CHOSES"

"Au plus profond de moi, je me sens numéro un mais j'aime aussi remporter des tournois", a-t-elle dit.

Serena Williams sera opposée donc pour le titre à Maria Sharapova, qui n'a pas perdu un set durant la semaine madrilène, et qui n'a guère été inquiétée par Ana Ivanovic, elle aussi ancienne numéro un mondiale et ex-vainqueur de Roland-Garros.

"Je suis très fière du chiffre 500 mais je ne me sens pas vraiment comme une ancienne", a dit la Russe.

Dans la demi-finale qui les a opposées, Ivanovic a mené 2-0 contre Sharapova dans la deuxième manche mais n'a su tenir le rythme imposé par la Russe.

Maria Sharapova a profité de l'occasion offerte pour faire taire les rumeurs et confirmer qu'elle avait bien une relation avec le jeune Bulgare Grigor Dimitrov, 22 ans dans une semaine et vainqueur surprise de Novak Djokovic au deuxième tour.

"Je sais qu'on a publié des photos de nous deux alors qu'on se promenait dans Madrid. C'est donc officiel... Mais chacun sait que je ne parle pas de ma vie privée", a-t-elle dit.

"C'est agréable d'avoir son jardin secret puisque tellement de choses sont étalées. En tout cas, je n'ai pas l'intention de jouer un double mixte. La dernière fois, ça devait être il y a dix ans et ce n'est vraiment pas mon truc."

Serena Williams et Maria Sharapova, respectivement âgées de 31 et 26 ans, se sont affrontées à 14 reprises et l'Américaine mène par 12 victoires à deux. La Russe, qui vise le 30e titre de sa carrière, n'a plus battu Williams depuis 2004.

"C'est dur contre elle (Williams). Je n'ai pas gagné depuis longtemps mais je me suis mise dans une position où je peux inverser le cours des choses", a prévenu Sharapova.

"Ça fait un moment qu'on ne s'est pas jouées sur terre battue. Chaque match est différent. L'an passé, la terre était bleue et glissante. Là, l'environnement sera différent."

Edité par Chrystel Boulet-Euchin et Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant