Tennis: Serena et Azarenka ont rendez-vous à Rome

le
0
SERENA AFFRONTERA AZARENKA EN FINALE À ROME
SERENA AFFRONTERA AZARENKA EN FINALE À ROME

par Eric Salliot

ROME (Reuters) - La n°1 mondiale Serena Williams s'est montrée intraitable samedi à Rome, où elle a battu Simona Halep 6-3 6-0, gagnant ainsi le droit d'affronter la Biélorusse Victoria Azarenka en finale dimanche.

Azarenka, tête de série n°3, a pour sa part battu l'Italienne Sara Errani, finaliste du dernier Roland-Garros, 6-0 7-5.

Contre la qualifiée roumaine, l'Américaine n'a mis que 65 minutes pour glaner sa 23e victoire d'affilée, Azarenka passant elle près d'une demi-heure de plus le court pour franchir le cap face à la tête de série n°7.

A huit jours de la deuxième levée du Grand Chelem à Paris, Serena Williams, 31 ans, n'a pas été tendre avec Halep, de dix ans sa cadette et qui pointe au 64e rang mondial.

Si elle a cédé son service au troisième jeu, Serena a immédiatement recollé au score avant de ravir une deuxième fois l'engagement de son adversaire au sixième jeu et se détacher 4-2, puis 5-3.

Dès lors, Serena, victorieuse dimanche dernier du tournoi de Madrid où elle a soulevé le 50e trophée de sa carrière, n'a plus lâché prise et a aligné sept jeux de rang pour conclure la rencontre.

Elle s'offre ainsi une deuxième finale consécutive avant Roland-Garros, où l'Américaine, détentrice de 15 titres dans les tournois du Grand Chelem, ne s'est imposé qu'une fois en 2002 en battant en finale sa soeur aînée Venus.

"La clé du succès, c'était d'aller au filet. Maintenant, les joueuses sont plus 'fit' et il y a d'excellentes joueuses", a dit Serena Williams en conférence de presse où elle s'est rendue après avoir été s'entraîner.

AVANTAGE SERENA

"Je n'étais pas très contente de mon match et j'avais besoin de retaper la balle sur un court d'entraînement. Je ne sais pas si je suis plus forte que l'an dernier mais j'adore la terre battue, j'y ai emmagasiné beaucoup de victoires", a-t-elle ajouté.

"Concernant Roland-Garros 2012, j'ai déjà répondu des centaines de fois. J'ai mal joué et j'ai perdu (contre la Française Virginie Razzano-NDLR)."

Victoria Azarenka, ancienne numéro un mondiale et 16 titres à son palmarès, n'a elle jamais fait mieux que quart de finale Porte d'Auteuil et compte deux victoires en Grand Chelem, à l'Open d'Australie où elle s'est imposée en 2012 et 2013.

La Biélorusse de 23 ans a débuté la rencontre tambour battant pour mener 4-0 avant que la pluie n'interrompe les débats. Cette coupure n'a pas troublé la joueuse qui, de retour sur les courts du Foro Italico, a bouclé la manche 6-0.

Sara Errani s'est bien rebellée dans la deuxième manche parvenant même à prendre le service de son adversaire pour mener 5-4 mais elle a aussitôt cédé son engagement et laissé Azarenka conclure.

Victoria Azarenka disputera donc dimanche sa troisième finale de la saison, après l'Open d'Australie et Doha où elle avait battu Serena Williams lors de l'ultime rencontre au terme d'un match en trois sets (7-6 2-6 6-3).

"Je n'ai plus joué contre Victoria Azarenka depuis Doha. Elle avait bien joué et je n'avais pas su saisir les opportunités", a dit l'Américaine, qui mène néanmoins 11 victoires à deux contre la Biélorusse.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant