Tennis: Roger Federer passe outre ses petites douleurs à Rome

le
0
Tennis: Roger Federer passe outre ses petites douleurs à Rome
Tennis: Roger Federer passe outre ses petites douleurs à Rome

par Simon Cambers

ROME (Reuters) - Passant outre ses petits maux, le trentenaire Roger Federer s'est qualifié mercredi pour les huitièmes de finale du Masters 1000 de Rome en écartant l'Argentin Carlos Berlocq 6-3 6-4.

Le Suisse, qui vient de ravir la deuxième place mondiale à Rafael Nadal, souffrait de bobos sans gravité, héritage de sa victoire à Madrid dimanche. Il n'a décidé de jouer qu'après l'entraînement du matin.

Nadal a également réussi son entrée dans le tournoi en dominant 6-1 7-5 en une heure 21 minutes l'Allemand Florian Mayer.

Les Français Richard Gasquet et Gilles Simon ont également franchi le cap des 16e de finale contrairement à Marion Bartoli, n°7, battue par l'Allemande Julia Görge .

Federer, qui mise beaucoup sur le double rendez-vous de Wimbledon et des Jeux olympiques cet été, s'est rassuré sur le central du Foro Italico.

"Je voulais voir comment je me sentais et m'assurer qu'il n'y avait rien de grave, car un long été nous attend", a déclaré Federer, qui a semblé toujours aussi à l'aise sur la terre ocre italienne.

"S'il s'agissait du dernier tournoi de la saison, il n'y aurait aucun problème. Mais il s'agit ici du début d'une longue série, avec potentiellement des matches en cinq sets. Je dois être sûr de prendre les bonnes décisions, donc j'avance match après match", a-t-il ajouté.

SE RAPPROCHER DE DJOKOVIC

Avec un bon parcours à Rome, le Suisse, qui sera opposé en huitièmes à l'Espagnol Juan Carlos Ferrero, pourrait réduire l'écart qui le sépare du numéro un mondial, le Serbe Novak Djokovic.

Battu par Federer en finale à Madrid, le Tchèque Tomas Berdych, s'est défait de Lukas Kubot 6-4, 6-1 et atteint les huitièmes, de même que l'Argentin Juan Martin Del Potro.

Chez les femmes, la Biélorusse Viktoria Azarenka, numéro un mondiale, n'a fait qu'une bouchée de l'Israélienne Shahar Peer, battue 6-1 6-2 en moins d'une heure.

Serena Williams a quant à elle confirmé son retour au premier plan en sortant indemne du piège incarnée par la Russe Nadia Petrova, battue finalement en trois sets 4-6, 6-2, 6-3.

Ce ne fut pas le cas pour deux autres figures du circuit féminin, la numéro trois mondiale Agnieszka Radwanska et l'ancienne patronne du tennis féminin Caroline Wozniacki.

La Polonaise a été sortie 6-4 4-6 6-1 par la Tchèque Petra Cetkovska, tandis que la Danoise, souffrant d'une sinusite, s'est inclinée face à l'Espagnole Anabel Medina Garrigues 6-4 6-0.

Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Bertrand Boucey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant