Tennis: Roger Federer échappe au jeu de massacre à Madrid

le
0
Tennis: Roger Federer échappe au jeu de massacre à Madrid
Tennis: Roger Federer échappe au jeu de massacre à Madrid

par Eric Salliot

MADRID (Reuters) - Roger Federer, tête de série numéro trois, sera le seul membre du Top 5 à participer aux demi-finales du Masters 1000 de Madrid, disputée sur la si controversée terre battue bleue.

Vendredi soir, le Suisse a écarté sans peine (6-4 6-4 en 1h22) l'Espagnol David Ferrer (n°5) et retrouvera un Serbe, mais pas celui qui était espéré par les organisateurs.

Après Rafael Nadal, Novak Djokovic (n°1) a en effet été éjecté de l'épreuve madrilène par son compatriote Janko Tipsarevic (n°7) en deux sets (7-6 6-3).

Après un premier set cédé au tie-break sept points à deux, Novak Djokovic a semblé se désintéresser de la partie, maugréant sur cette surface nouvelle trop glissante.

Comme Rafael Nadal, son dauphin au classement sorti la veille par Fernando Verdasco, le numéro un mondial s'est beaucoup plaint de la terre battue bleue qu'il juge plus glissante et a menacé de ne pas revenir en 2013 faute d'un retour à l'ocre traditionnelle.

En conférence de presse d'après-match, le numéro un mondial a donné libre cours à une colère froide.

"Ils peuvent faire ce qu'ils veulent: je ne serai pas là l'an prochain s'ils maintiennent ce court bleu", a-t-il tonné. "C'est une surface totalement différente, alors qu'on prépare Roland-Garros. C'était un test, le test est un échec."

Novak Djokovic a dit espérer que l'ATP tiendrait compte des avis des joueurs.

"Je suis venu en tant que tenant du titre. Si je ne peux pas me déplacer normalement, si j'ai la hantise de me blesser sur ce court si imprévisible, quel est l'intérêt de jouer ?", a-t-il souligné.

NE PAS SOUS-ESTIMER TIPSAREVIC

Tipsarevic, tête de série numéro sept, a laissé filer trois balles de match à 5-2 sur le service adverse, ce qui ne l'a pas empêché de conclure sur son engagement.

En demi-finale, il rencontrera Roger Federer. L'ancien numéro un mondial, qui n'a jamais perdu en quatre confrontations face à Tipsarevic, pourrait ravir la deuxième place mondiale à Nadal s'il s'impose à Madrid.

Le Suisse, qui effectue cette semaine son retour sur le circuit après un break de plusieurs semaines, s'est qualifié pour les quarts en signant un treizième succès consécutif face à un David Ferrer clairement dépassé - l'Espagnol ne s'est pas procuré la moindre balle de break.

"Janko, ça fait longtemps que je ne l'ai pas joué. Il est dans le Top 10 et il a battu deux fois Novak Djokovic en six mois, c'est un sacré effort qu'il ne faut pas sous-estimer", a déclaré Federer.

"Je pense que les conditions de jeu rapides lui conviennent parfaitement", a-t-il ajouté.

Tomas Berdych avait auparavant ramené Fernando Verdasco à la réalité et s'était invité dans une demi-finale de cogneurs qui l'opposera à Juan Martin Del Potro.

Verdasco est pourtant entré sur le court Manuel Santana en tant qu'enfant de Madrid et héros local après sa victoire sur Rafael Nadal, la première en 14 rencontres.

En deux sets rondement bouclés 6-1 6-2, Tomas Berdych, tête de série n°6, lui a rappelé qu'il n'était que n°15 du tournoi.

Le Tchèque aura la tâche autrement plus difficile en demi-finale face à l'Argentin Del Potro, vainqueur de l'US Open 2009 et revenu dans le Top 10 de l'ATP après de longs mois de galère dus à une blessure à un poignet.

Del Potro est arrivé à Madrid auréolé de ses victoires à Marseille et à Estoril. Il a confirmé sa forme du moment en dominant 6-3 6-4 l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov, n°16 mais vainqueur du Français Jo-Wilfried Tsonga (n°4) au tour précédent.

"Je suis vraiment heureux de la qualité de mon tennis et de ma forme physique. Je me sens très confiant sur terre battue. Je n'ai plus de douleur et c'est un bon signe. Je pense que je m'améliore tournoi après tournoi", a déclaré l'Argentin.

Avec Iain Rogers; édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant