Tennis: répétition générale à Bercy avant Londres

le
0
ROGER FEDERER FACE À JUAN MARTIN DEL POTRO POUR UNE PLACE EN DEMI-FINALE À BERCY
ROGER FEDERER FACE À JUAN MARTIN DEL POTRO POUR UNE PLACE EN DEMI-FINALE À BERCY

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - Bercy s'offrira ce week-end une répétition générale des Masters de Londres qui réuniront la semaine prochaine les huit meilleurs joueurs de la saison dans la capitale britannique.

Les huit maîtres se sont qualifiés jeudi pour les quarts de finale de l'épreuve parisienne, les deux derniers billets pour le voyage outre-Manche ayant été décrochés par le Français Richard Gasquet et le Suisse Stanislas Wawrinka.

Pour un peu, le match entre Rafael Nadal et Richard Gasquet ferait figure de parent pauvre, vendredi, où seront présents sur le court dans les autres rencontres pas moins de quatre anciens vainqueurs du tournoi.

Outre le match franco-espagnol entre celui qui est désormais le numéro un français et celui qui est redevenu numéro un mondial, les affiches ne manquent pas de piment, avec les présences de Novak Djokovic, vainqueur en 2009, Roger Federer, titré en 2011, David Ferrer, le tenant, et Tomas Berdych, sacré à Bercy il y a huit ans.

Les débats seront ouverts vendredi entre Stanislas Wawrinka et Novak Djokovic.

Le Suisse - qui participera pour la première fois au tournoi des Maîtres - ne partira pas favori contre le Serbe qui l'a battu 13 fois en 15 confrontations. D'autant que Wawrinka n'a plus battu l'ancien numéro un mondial depuis 2006.

GRAND HUIT

A Paris, Wawrinka est en promenade de santé tandis que Djokovic est un peu est deçà comme le prouve le set cédé à l'Américain John Isner.

Suivront Roger Federer, vainqueur en 2011, et Juan Martin Del Potro, n°4, et qui reste sur trois succès face au Suisse, le dernier dimanche dernier à Bâle où l'Argentin s'est imposé dans la ville natale de son futur adversaire.

Federer mène cependant par 13 victoires à six devant l'ancien vainqueur de l'US Open, de retour en forme cette saison après une année 2012 tronquée en raison de blessures.

Nadal devra avoir repris un peu de poil de la bête après son succès peu convainquant sur Jerzy Janowicz (7-5 6-4) et ce, même si l'Espagnol mène par 11 victoires à zéro devant Richard Gasquet, son copain qu'il connaît depuis l'enfance mais qui est aussi sa victime préférée.

L'affiche la moins "glamour" compte tenu des personnalités des deux joueurs mettra face à face le tenant du titre, David Ferrer, troisième mondial, et le Tchèque Tomas Berdych, n°6 et qui s'était révélé sur la scène internationale en s'imposant à Bercy en 2005. Avantage à l'Espagnol qui mène 6-3 dans leur face-à-face.

Le week-end parisien s'annonce donc dense et pourrait donner des indices sur ce qu'il adviendra à Londres la semaine prochaine où ce grand huit ira chercher l'ultime trophée de l'année sur le circuit.

Edité par Pierre Sérisier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant