Tennis: Rafael Nadal va retrouver le sommet

le
0
RAFAEL NADAL ASSURÉ DE LA PLACE DE NUMÉRO UN MONDIAL
RAFAEL NADAL ASSURÉ DE LA PLACE DE NUMÉRO UN MONDIAL

PEKIN (Reuters) - L'Espagnol Rafael Nadal va redevenir numéro un mondial du tennis après sa victoire sur abandon samedi en demi-finale du tournoi de Pékin face au Tchèque Tomas Berdych, blessé au dos.

Le Serbe Novak Djokovic, tenant du titre et vainqueur du Français Richard Gasquet dans l'autre demi-finale, cédera officiellement sa place au sommet de la hiérarchie, lundi, lors de la publication du nouveau classement ATP.

Berdych a renoncé à défendre ses chances en tout début de rencontre alors qu'il était mené 4-2.

Nadal n'avait plus occupé le fauteuil de numéro un depuis juillet 2011 mais sa formidable saison lui a permis de remettre la main sur le tennis mondial.

Après plus de sept mois d'absence en raison de problèmes au genou, le Majorquin a repris la compétition en février dernier pour revenir inexorablement sur Novak Djokovic.

"C'est une grande année, l'une des meilleures de ma carrière sans aucun doute. Finalement, ce n'est qu'un numéro. Ce qui me rend heureux, c'est d'être revenu là où je suis aujourd'hui", a dit l'Espagnol, âgé de 27 ans.

Depuis son retour, il a porté à 13 son nombre de titres en Grand Chelem, en s'imposant à Roland-Garros et à l'US Open, et a remporté huit autres tournois.

Il n'a par ailleurs perdu que trois matches : la finale de Vina Del Mar, au Chili, où il a renoué avec le circuit, puis celle du Masters 1000 de Monte-Carlo où il avait été battu par Djokovic, et enfin une rencontre au premier tour de Wimbledon où il a été éliminé par le Belge Steve Darcis, lors du seul véritable faux-pas de son année 2013.

GASQUET SE RAPPROCHE DU MASTERS

S'il s'impose dimanche en finale à Pékin, Rafael Nadal remportera son 21e match consécutif. Un succès à Pékin serait pour lui le premier dans l'épreuve depuis 2005.

"Il va falloir faire une grosse fin de saison si je veux la finir numéro un. Pour ce faire, je sais qu'il va falloir encore gagner des matches", a-t-il ajouté.

Novak Djokovic a, lui, connu un été mi-figue mi-raisin et vu son rival grignoter des points au fil des semaines, sans pouvoir éviter l'inéluctable.

Sa nette victoire sur Gasquet (6-4 6-2) à Pékin ne changera rien à l'affaire et ce, même s'il conserve son titre dimanche face à Nadal.

Les face à face entre les deux hommes font désormais figure de classiques sur le circuit. Ils se sont déjà rencontrés à 37 reprises et l'Espagnol mène par 22 victoires à 15. Il a notamment remporté leur trois dernières confrontations, en demi-finale à Roland-Garros, en demi-finale au Masters 1000 de Montréal et en finale à l'US Open.

Malgré la défaite, Richard Gasquet peut de son côté s'enorgueillir d'avoir - avec cette nouvelle demi-finale, la troisième après l'US Open et Bangkok - encore engrangé des points dans l'optique d'une qualification pour le Masters qui réunira fin novembre à Londres les huit meilleurs joueurs de la saison.

Sudipto Ganguly, Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Pierre Sérisier et Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant