Tennis: Rafael Nadal ne s'attend pas à être au top avant mars

le
0
RAFAEL NADAL ESTIME QU'IL N'AURA PAS RETROUVÉ LA PLÉNITUDE DE SES MOYENS AVANT MARS
RAFAEL NADAL ESTIME QU'IL N'AURA PAS RETROUVÉ LA PLÉNITUDE DE SES MOYENS AVANT MARS

MADRID (Reuters) - L'ancien numéro un mondial Rafael Nadal estime qu'il n'aura pas retrouvé toute la plénitude de ses moyens avant le mois de mars où il s'alignera au Masters 1000 d'Indian Wells.

L'Espagnol, désormais quatrième du classement ATP, reprendra la compétition lors du tournoi exhibition d'Abou Dhabi fin décembre après six mois d'absence en raison d'une blessure au genou gauche.

"J'ai besoin de voir comment cela progresse et comment je réagis à l'intensité et aux demandes que nécessitent des matches contre des joueurs de haut niveau", a dit Nadal dans une interview au quotidien espagnol ABC.

Nadal avait mis un terme à sa saison en juin, après une piteuse défaite au deuxième tour de Wimbledon face au Tchèque Lukas Rosol, alors 100e joueur mondial. Il a dans la foulée renoncé à défendre son titre olympique à Londres et à la suite de la saison.

Nadal, qui compte 11 titres du Grand Chelem à son palmarès, a dit que son genou n'était "pas encore à 100%" et ne pas penser "sur du long terme".

"Je suis concentré sur ce genou, pour voir comment il répond et ensuite, on verra. Je veux être sûr que tout est prêt avant de reprendre la compétition sans crainte", a dit l'Espagnol.

"Si je me sens bien à Abou Dhabi, nous continuerons mais si ce n'est pas le cas, je prendrais ça tranquillement. Mon but n'est pas cette semaine, pas plus que Doha ou l'Australie."

L'Open d'Australie, première levée du Grand Chelem aura lieu en janvier.

"Cette saison, mon véritable objectif est d'être en parfaite condition à Indian Wells et d'arriver à Monte-Carlo (en avril) avec de bonnes sensations afin de bien démarrer la saison sur terre battue", a dit Nadal, âgé de 26 ans.

"Le dernier tournoi où j'ai joué dans de bonnes conditions, c'est Roland-Garros et je l'ai gagné", a-t-il souligné avant d'ajouter qu'il n'avait jamais songé à prendre sa retraite durant cette période de repos forcé.

"Je suis quelqu'un d'optimiste et je ne crois pas avoir oublié comment jouer au tennis ces derniers mois."

Iain Rogers, Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant