Tennis: Rafael Nadal facile, Roger Federer à la peine à Madrid

le
0
Tennis: Rafael Nadal facile, Roger Federer à la peine à Madrid
Tennis: Rafael Nadal facile, Roger Federer à la peine à Madrid

par Iain Rogers

MADRID (Reuters) - Rafael Nadal, deuxième joueur mondial, n'a connu aucun problème mercredi sur la terre battue bleue du Masters 1000 de Madrid pour se défaire du Russe Nikolay Davydenko, alors que Roger Federer a du batailler trois sets pour se défaire de Milos Raonic.

Bien que vainqueur 6-2 6-2 de l'ancien troisième joueur mondial, Nadal ne s'est pas privé de critiquer la surface du tournoi madrilène qui s'est déjà attiré les foudres de plusieurs autres joueurs dont le patron du circuit, Novak Djokovic.

L'Espagnol a lancé un appel au retour à l'ocre l'an prochain, expliquant que le court Manolo Santana était trop glissant, et s'est plaint que l'avis des joueurs ait été ignoré.

Les organisateurs ont, eux, plaidé une meilleure visibilité à la télévision, les balles de tennis étant jaunes.

"Le court n'est pas de ceux où vous vous sentez à l'aise", a dit Nadal, qui a successivement remporté les tournois sur terre de Monte-Carlo et Barcelone avant d'arriver à Madrid, à la télévision espagnole.

"Il faut être réaliste", a ajouté le sextuple vainqueur de Roland-Garros qui rencontrera jeudi, pour une place en quart de finale, son compatriote Fernando Verdasco, tête de série n°15.

"Ce court est difficile, il est très glissant (...) La seule chose que nous pouvons faire maintenant est de tourner la page. Nous ne pourrons pas revenir aux courts rouges demain donc il va falloir s'adapter aux courts bleus et aux conditions autant que possible et espérer que cela change l'année prochaine."

ISNER VAINCU PAR CILIC

Roger Federer a, lui aussi, dû s'adapter à cette terre inhabituelle mais a connu de bien plus grandes difficultés pour se défaire du grand serveur canadien Milos Raonic.

Le Suisse, détenteur de 16 titres du Grand Chelem et vainqueur à Madrid en 2009, a cédé la première manche 6-4.

L'ancien numéro un mondial, désormais troisième, a dû ensuite écarter quatre balles de break dans la deuxième avant de revenir à un set partout sur une magnifique amortie.

La manche décisive s'est jouée au tie-break, remportée sept points à quatre par Federer qui a fait parler son expérience après deux heures et 13 minutes de jeu.

Il sera opposé au prochain tour au Français Richard Gasquet.

L'Américain John Isner, tête de série n°8 et 2,06 mètres sous la toise, a été la première victime de marque du tournoi, battu 7-6 7-6 par un autre grand serveur, le Croate Marin Cilic.

Du haut de son 1m98, Cilic a remporté le premier tie-break sept points à quatre et le second 7-3. Il rencontrera au prochain tour l'argentin Juan Martin Del Potro, ancien vainqueur de l'US Open, qui a battu 6-4 7-6 du Russe Mikhail Youzhny.

Isner s'est refusé à mettre en cause la surface, soulignant qu'il avait eu affaire à plus fort que lui.

Les Français ont réalisé un joli tir groupé puisqu'outre Richard Gasquet, Jo-Wilfried Tsonga, tête de série n°4, Gaël Monfils et Gilles Simon ont validé leur billet pour les huitièmes de finale

Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant