Tennis: plus qu'une marche pour Nadal, Gasquet bat Ferrer

le
0
NADAL À UNE VICTOIRE DE REDEVENIR NUMÉRO UN MONDIAL
NADAL À UNE VICTOIRE DE REDEVENIR NUMÉRO UN MONDIAL

PEKIN (Reuters) - Rafael Nadal n'est plus qu'à une victoire d'un retour à la place de numéro un mondial, après son succès face à l'Italien Fabio Fognini, vendredi en quart de finale du tournoi ATP de Pékin.

Un stade de la compétition qu'a aussi franchi Richard Gasquet aux dépens de l'Espagnol David Ferrer.

L'Espagnol retrouvera la tête de la hiérarchie s'il atteint la finale, même si le Serbe Novak Djokovic, actuel occupant du fauteuil et lui aussi toujours en course, remporte l'épreuve chinoise.

Nadal, qui a porté cette saison à 13 son nombre de victoires dans les tournois du Grand Chelem après avoir remporté Roland-Garros et l'US Open, avait cédé la place de numéro un mondial en juillet 2011.

Fognini, 19e à l'ATP, a fait trembler l'Espagnol mais sans parvenir à le faire plier. L'Italien a finalement cédé 2-6 6-4 6-1.

"C'est quelque chose qui ne me met pas de pression supplémentaire", a dit Rafael Nadal en évoquant la place de numéro un mondial.

"Cela m'est déjà arrivé dans le passé, si ça arrive encore ce sera bien, ce sera spécial pour moi, mais on verra. Je vais avoir un adversaire très difficile. C'est vrai, ce sera un petit peu particulier compte tenu des circonstances mais rien de plus. Ce n'est pas le moment de penser à la place de n°1 (...) C'est le moment de penser à Berdych ou Isner."

Lorsqu'il s'est exprimé en conférence de presse, Nadal ne connaissait pas encore le nom de son futur adversaire. Ce sera finalement le Tchèque Tomas Berdych, qui a battu l'Américain John Isner (7-5 6-2).

Novak Djokovic, tenant du titre, n'a, lui, fait qu'une bouchée de l'Américain Sam Querrey, balayé 6-1 6-2.

Le Serbe sera opposé en demi-finale à Richard Gasquet, toujours en course pour le Masters qui clôturera la saison fin novembre.

Pour la deuxième fois consécutive, le Français, 10e mondial, a battu David Ferrer, quatrième.

Et s'il avait eu besoin de cinq sets le mois dernier en quart de finale de l'US Open pour se défaire de celui qui était encore alors sa bête noire, deux lui ont cette fois suffi pour franchir le cap (6-3 6-4 en une heure 23).

Sudipto Ganguly; Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant