Tennis: pas de miracle pour Gasquet contre Federer

le
0
RICHARD GASQUET S'INCLINE FACE À ROGER FEDERER À LONDRES
RICHARD GASQUET S'INCLINE FACE À ROGER FEDERER À LONDRES

LONDRES (Reuters) - Richard Gasquet a essuyé jeudi une deuxième défaite au Masters de tennis de Londres, cette fois contre l'ancien numéro un mondial Roger Federer (6-4 6-3) qui peut toujours espérer se qualifier pour le dernier carré.

Le n°1 français, qui avait déjà perdu en trois manches contre l'Argentin Juan Martin Del Potro, n'a en revanche plus aucune chance de se qualifier pour les demi-finales, même s'il devait battre samedi le Serbe Novak Djokovic.

Après un moment de flottement, un officiel de l'ATP lui a appris la nouvelle de son élimination lors de la conférence de presse d'après-match mais Richard Gasquet attend tout de même son dernier rendez-vous avec impatience.

"J'ai encore un gros match à jouer dans cette salle magnifique", a-t-il dit aux journalistes.

Visiblement pas au mieux de sa forme, il a remporté les six premiers points du match mais a vite perdu son jeu de service. Il a ensuite rattrapé son break de retard avant de plier à nouveau sur son service, à 5-4.

Dans la seconde manche, le Suisse, 17 fois vainqueur en Grand Chelem, a encore une fois pris les devants, sans toutefois donner le sentiment d'avoir retrouvé le jeu de ses années de gloire.

Roger Federer, dominé par Djokovic en début de semaine, a gâché ses premières balles de match sur des fautes directes mais il a fini, à sa sixième tentative, par battre le Français, pour la onzième fois en 13 confrontations.

"Richard a un style de jeu incroyable et il réalise d'excellents coups", l'a félicité l'ancien patron du circuit, présent pour la 12e année de suite dans ce tournoi qui réunit les huit meilleurs joueurs de la saison.

Selon Roger Federer, cette victoire est bienvenue, à la fois dans la perspective de la qualification pour les demies et pour regagner de la confiance après une année peu satisfaisante.

"C'est le genre de matches dont j'ai besoin en ce moment, en deux manches contre des bons joueurs. A l'évidence, ce succès vient au bon moment", a-t-il dit à la presse.

"Il y avait de la pression aujourd'hui puisque j'avais perdu mon premier match. C'est une grande victoire pour moi et j'espère continuer comme ça contre Juan Martin (Del Potro)", a ajouté le Suisse.

Martyn Herman avec Eric Salliot, Simon Carraud pour le service français, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant