Tennis: Nadal rejoint Federer en demi-finale à Indian Wells

le
0
NADAL EN DEMI-FINALE À INDIAN WELLS
NADAL EN DEMI-FINALE À INDIAN WELLS

INDIAN WELLS, Californie (Reuters) - L'Argentin David Nalbandian est passé tout près de l'exploit en poussant dans ses derniers retranchements le numéro deux mondial Rafael Nadal, finalement vainqueur 4-6 7-5 6-4 en quarts de finale du Masters 1000 d'Indian Wells dans la nuit de vendredi à samedi.

L'Espagnol sera opposé en demi-finale à Roger Federer pour un grand classique du tennis mondial. En grande forme, le Suisse avait facilement dominé un peu plus tôt un autre Argentin, Juan Martin Del Potro 6-3 6-2.

David Nalbandian peut nourrir de gros regrets. Revenu tout près du niveau qui lui avait permis de tutoyer les sommets il y a quelques années, le 74e mondial est passé à deux points du match à 5-4 dans le deuxième set.

Face à un Rafael Nadal qui multipliait les fautes directes inhabituelles, notamment en revers, l'Argentin, qui avait déjà fait tourner en bourrique Janko Tipsarevic (n°10) et Jo-Wilfried Tsonga (n°6) aux tours précédents, donnait alors l'impression de totalement maîtriser son sujet.

Mais Nadal ne s'avoue jamais vaincu et Nalbandian a craqué en commettant une double faute sur la première balle de break de l'Espagnol dans le jeu suivant. Un nouveau break dès le premier jeu du set décisif a achevé de remettre l'ex-numéro un mondial sur les bons rails, malgré la résistance opiniâtre de son adversaire.

De son côté, Federer n'a pas eu à s'employer pour écarter Del Potro. En grande forme ces dernières semaines, le Suisse est resté à peine une heure sur le court californien, le temps de claquer 13 aces. Un tout autre défi l'attend en demi-finale face à Nadal, un joueur qui lui a rarement réussi.

L'autre demi-finale opposera le numéro un mondial serbe Novak Djokovic au géant américain John Isner.

Mark Lamport-Stokes, Benjamin Massot et Tangi Salaün pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant