Tennis: Nadal bat Berdych et envoie Wawrinka en demies à Londres

le
0
WAWRINKA DANS LE DERNIER CARRÉ DU MASTERS APRÈS LA VICTOIRE DE NADAL CONTRE BERDYCH
WAWRINKA DANS LE DERNIER CARRÉ DU MASTERS APRÈS LA VICTOIRE DE NADAL CONTRE BERDYCH

LONDRES (Reuters) - Le Suisse Stanislas Wawrinka a décroché vendredi son billet pour les demi-finales du Masters de fin d'année de Londres mais il a dû attendre que Rafael Nadal l'emporte en soirée sur Tomas Berdych avant de crier victoire.

En battant en trois sets l'Espagnol David Ferrer 6-7 6-4 6-1, Wawrinka a rempli sa part du contrat mais sa qualification dépendait de l'issue de l'autre match du groupe A entre le numéro un mondial et le joueur tchèque.

Nadal a finalement remporté son troisième match de poule face à Berdych en trois sets (6-4 1-6 6-3 en 1h50).

Assuré de terminer premier de sa poule après le gain du premier set, le numéro un mondial a connu une grosse décompression dont a profité le Tchèque. Mais l'Espagnol a produit un effort pour breaker au huitième jeu du troisième set et signer un seizième succès consécutif face à Tomas Berdych depuis 2007.

"Je sais que Stanislas a suivi ce match avec intérêt", a dit Rafael Nadal.

"Il est venu me souhaiter bonne chance dans mon vestiaire avant mon match. Je lui ai répondu que je ferais de mon mieux? Je suis rentré sur le court comme si c'était un match qualificatif."

"C'est vrai qu'après la fin du premier set, mon but de terminer premier était atteint. Mais je joue pour moi, pour 200 points aussi. C'était important pour ma confiance de finir ce match tel que je l'ai commencé", a-t-il encore indiqué.

Stanislas Wawrinka affrontera dimanche le Serbe Novak Djokovic, assuré de remporter sa poule B avant son ultime rencontre samedi face au Français Richard Gasquet.

Rafael Nadal, lui, connaîtra son adversaire samedi après-midi : il s'agira du vainqueur de la rencontre entre le Suisse Roger Federer et l'Argentin Juan Martin Del Potro.

Conscient de l'enjeu de sa rencontre face à David Ferrer, qui l'avait battu la semaine dernière à Bercy, Stanislas Wawrinka s'est rapidement détaché 5-2 dans la première manche.

Mais il a montré une trop grande fébrilité et a dû s'incliner dans le jeu décisif après plus d'une heure de jeu.

Le Suisse a contenu sa frustration et sa nervosité pour repartir au combat et égaliser à une manche partout. Plus costaud physiquement, il a signé un troisième set conquérant, en lâchant ses coups.

Eric Salliot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant