Tennis: les Tchèques bien partis, Serbes et Canadiens dos à dos

le
0
LES TCHÈQUES BIEN PARTIS EN COUPE DAVIS
LES TCHÈQUES BIEN PARTIS EN COUPE DAVIS

BELGRADE/PRAGUE (Reuters) - La République tchèque, tenante du titre en Coupe Davis, a remporté vendredi les deux premiers matches de sa demi-finale, contrairement à la Serbie de Novak Djokovic, au coude à coude avec le Canada (1-1).

Tout ne fut pas facile pour les Tchèques qui ont assisté, à Prague, à une victoire laborieuse de Tomas Berdych, cinquième joueur mondial, sur Leonardo Mayer, 93e, le joueur le moins bien classé des deux équipes à l'ATP (6-4 4-6 6-3 6-4).

Le n°1 tchèque a attendu la troisième manche pour prendre la mesure de son adversaire de 26 ans, qui n'avait plus disputé de match de Coupe Davis depuis 2010.

"Ensuite, j'ai commencé à servir comme j'ai l'habitude de le faire et à gagner quelques points faciles. C'était la clef de ce match", a commenté Tomas Berdych lors d'une brève interview à peine la balle de match jouée.

"Nous avons une avance de 2-0 après les matches de vendredi. C'est ce que nous souhaitions, c'est même peut-être encore un peu mieux. Le plus important maintenant, c'est d'être prêt pour demain", a-t-il ajouté, le regard braqué sur le match de double.

Le joueur, qui avait grandement contribué l'année dernière à la première campagne victorieuse de son pays depuis le sacre de la Tchécoslovaquie en 1980, devrait affronter Juan Monaco pour sa deuxième apparition en simple.

Quelques heures auparavant, Radek Stepanek a offert le premier point aux siens en battant Monaco en trois manches (7-6 6-3 6-2).

À Belgrade, le numéro un mondial, Novak Djokovic, a facilement dominé le Canadien Vasek Pospisil (6-2 6-0 6-4) et Janko Tipsarevic a cédé en cinq manches face à Milos Raonic (5-7 6-3 3-6 6-3 10-8).

"C'est toujours super de gagner en Coupe Davis, surtout devant son public, parce qu'on représente son pays. Et je crois pouvoir dire que j'ai joué un match fantastique, sachant que je suis arrivé ici il y a 48 heures", a dit Novak Djokovic.

"Il est possible que je joue le double demain (samedi), mais c'est le capitaine Bogdan Obradovic qui aura le dernier mot. Quoi qu'il en soit, ce succès donnera un coup de fouet à ma confiance et à toute l'équipe."

Zoran Milosavljevic et Jason Hovet; Simon Carraud pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant