Tennis: la gazette de la semaine

le
0

par Eric Salliot

PARIS (Reuters) - Pour fêter les vingt ans de la victoire de la France en coupe Davis à Lyon face aux Etats-Unis, un livre intitulé "Coupe Davis 1991, naissance de la France qui gagne", écrit par les journalistes Fabrice Abgrall et François Thomazeau, vient de sortir et est rempli d'anecdotes savoureuses.

On y apprend notamment que Yannick Noah ne tient pas toujours parole. Le 28 novembre 1991, devant témoin, il promettait en cas de succès "de se raser le crâne et de se rendre à la soirée officielle en suspend-couilles".

La promesse a été signée de son auteur et paraphée par Fabrice Santoro, "premier témoin", et elle est publiée dans l'ouvrage. Aux dernières informations, il semblerait que le capitaine se soit dégonflé...

LE SOIR OÙ TSONGA A BROYÉ DU NOIR

En position favorable pour se qualifier pour les Masters de Londres, Jo-Wilfried Tsonga n'était pas aussi fringant en février, lors de l'Open 13. Jean-François Caujolle, le patron du tournoi marseillais, se souvient d'une discussion très sombre.

"On avait l'impression qu'il avait envie d'arrêter le tennis", a déclaré Jean-François Caujolle dont le contrat de directeur du Masters 1000 de Paris-Bercy s'achève cette année.

"Jo n'allait pas bien, il se retrouvait coincé. Il a choisi de ne prendre aucun entraîneur, on voit les résultats, ça marche. Il y en a certains qui ont besoin d'avoir quelqu'un qui va être une nounou ou qui va donner des coups de pieds aux fesses ou un technicien. D'autres n'ont besoin de personne et Jo fait partie de ces gens-là."

LE JOUR OÙ MANNARINO EST PASSÉ À CÔTÉ

Joli vainqueur du Russe Dimitry Tursunov, Adrian Mannarino, 85e mondial, a obtenu le droit de se mesurer à Roger Federer, mercredi, au deuxième tour du Masters 1000 de Bercy. Le Français espère que le Suisse ne lui donnera pas la leçon, comme ce fut le cas en juillet sur le central de Wimbledon (6-2 6-3 6-2).

"Là-bas, j'avais fait un peu le match avant de le jouer. En rentrant sur le court, je me suis focalisé sur le fait qu'en face de moi, il y avait un joueur incroyable", a avoué le Français.

NOVEMBRE OÙ MLADENOVIC VOYAGE

Victorieuse de Roland-Garros juniors en 2009, Kristina Mladenovic a longtemps été freinée par des blessures. Mais elle continue de "visiter" l'Europe pour tenter de grignoter des points WTA. Cette semaine, la Parisienne, 183e mondiale, s'aligne à Opole, en Pologne, dans un tournoi doté de 25.000 dollars.

DÉCEMBRE OÙ LES UNIVERSITAIRES VONT EN NORMANDIE

La ville de Rouen accueillera du 8 au 11 décembre le Master'U BNP Paribas. Une épreuve internationale originale réservée aux universitaires qui propose une formule innovante, mélange de coupe Davis et de Fed Cup.

Ainsi, sept matches sont au menu: deux simples messieurs, deux simples dames, un double dames, un double messieurs et un double mixte.

L'équipe de France défendra son titre. Nathalie Piquion, 308e mondiale, sera la Tricolore la plus en vue au club de la Petite Bouverie.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant