Tennis: la gazette de la semaine

le
0
MARS NE RÉUSSIT PAS À GAËL MONFILS
MARS NE RÉUSSIT PAS À GAËL MONFILS

PARIS (Reuters) - Après avoir dû renoncer à Indian Wells en raison d'un virus, Gaël Monfils a quitté Miami dès le troisième tour.

Le Français, 14e mondial, a cédé lundi soir face à l'Argentin Juan Monaco en trois sets (4-6 6-3 6-4). Il s'est sabordé avec douze double fautes et doit maudire cette tournée américaine où il désespère d'atteindre un quart de finale.

LA "CHANCE" DE BARTOLI

Aisément qualifiée pour les quarts de finale de Miami, Marion Bartoli, 7e mondiale, retrouvera mercredi Victoria Azarenka.

La Biélorusse est apparue usée par son début de saison tonitruant. Elle a en effet été menée 6-1 4-0 par la Slovaque Dominika Cibulkova avant de sauver sa peau d'extrême justesse (1-6 7-6 7-5).

La numéro un mondiale a ainsi enregistré sa 26e victoire d'affilée mais la Française doit se dire que toutes les séries ont une fin.

CLÉMENT AUX ANTILLES

Arnaud Clément participe pour la deuxième fois au Challenger du Gosier. Autant l'an dernier, il s'était présenté en Guadeloupe avec la confiance en berne, autant cette semaine, il fait partie des prétendants au titre.

L'Aixois, 153e mondial, reste en effet sur un très bon tournoi à Miami, où il n'a cédé qu'au deuxième tour face à Milos Raonic. Il débutera son tournoi face à l'Anglais Daniel Evans, 291e mondial et issu des qualifications.

GASQUET SOUS L'OIL DE GROSJEAN

En six participations à Miami, Richard Gasquet, 17e mondial, n'avait remporté que deux matches. Cette année, il a vaincu le signe indien en accédant aux huitièmes de finale après un succès face à l'Espagnol Albert Ramos, qui l'avait éliminé à Indian Wells.

Ce mardi, le Français s'attaquait à Novak Djokovic. Le Serbe a remporté les dix derniers sets ce qui n'augurait rien de bon.

Même si dans son coin, Gasquet pouvait compter sur Sébastien Grosjean, son coach et dernier Français à avoir brillé en Floride, en 1999, quand, sur la route de la finale, il avait sorti le numéro un mondial de l'époque, Carlos Moya.

LE DILEMME DE WINOGRADSKY

Le Challenger du Gosier est marqué par un premier tour très curieux entre le local Gianni Mina (bénéficiaire d'une wild card) et Julien Obry, issu des qualifications.

Les deux jeunes Français ont la particularité d'être les élèves d'Eric Winogradsky. On se demande comment l'ancien coach de Jo-Wilfried Tsonga va vivre cette rencontre programmée mercredi. En attendant ce choc, Mina et Obry feront équipe en double.

BRÉMOND À QUI GAGNE PERD

La Française Iryna Brémond, 104e mondiale, a remporté la semaine dernière, à Gonesse, un nouveau titre sur le circuit secondaire mais ce succès ne va pas l'empêcher de rétrograder au prochain classement WTA car l'an passé, à la même époque, elle avait capitalisé 154 points en Chine.

Cette année, elle devra cravacher pour décrocher son accession directe à Roland-Garros.

Edité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant