Tennis: Jo-Wilfried Tsonga double la mise à Metz

le
0

par Eric Salliot

METZ, Moselle (Reuters) - Jo-Wilfried Tsonga a conservé dimanche son titre du Moselle Open de Metz en assommant avec une facilité déconcertante l'Italien Andreas Seppi 6-1 6-2, en à peine 50 minutes.

S'appuyant sur son énorme première balle et des coups droits tranchants, le Français a surclassé le 28e joueur mondial, auquel il n'a pas offert la moindre occasion de break, pour devenir le premier joueur à faire le doublé en Lorraine.

"J'ai su saisir toutes mes occasions (...) d'où ce score assez sec", a expliqué Jo-Wilfried Tsonga en conférence de presse.

"Ma joie est peut-être plus mesurée mais je suis juste super content d'avoir remporté cette finale. C'était une rencontre pleine, sans trou. C'est la première fois que je défends un titre et je me relance."

Tsonga, septième joueur mondial, s'offre son deuxième titre de la saison -le neuvième de sa carrière-, après celui gagné à Doha en tout début d'année.

Il talonne désormais Gilles Simon (10 tournois remportés) au classement des joueurs français en activité les plus titrés et a marqué des points importants en vue du Masters.

Actuellement huitième et dernier qualifié pour l'épreuve qui réunira les meilleurs joueurs mondiaux en novembre à Londres, il reste sous la menace du Serbe Janko Tipsarevic et de l'Espagnol Nicolas Almagro.

"C'était important de remettre les choses à plat et de consolider mon avance au classement, même si ce n'est pas mon objectif principal", a précisé Jo-Wilfried Tsonga en conférence de presse.

"CHERCHER UN NIVEAU DE JEU PLUS ÉLEVÉ"

"Je suis plus en recherche de titres et la qualification viendra. Ça valide les efforts de ces derniers temps (...) L'objectif de la fin de saison sera d'essayer d'aller chercher un niveau de jeu plus élevé et, pourquoi pas, aller chercher des titres que je n'ai jamais eus."

Comme la veille face à Nikolay Davydenko, qu'il avait corrigé 6-0 dans le premier set de leur demi-finale, Tsonga a très vite pris la mesure de son adversaire.

Il a empoché le premier break au quatrième jeu sur un passing tiré dans les pieds de Seppi. Il a de nouveau breaké sur le jeu de service suivant de l'Italien pour ravir la manche 6-1 en 22 minutes.

S'il avait flanché au deuxième set contre le Russe, il n'a cette fois jamais relâché son étreinte et a pris d'entrée de seconde manche le service de Seppi. Sur sa deuxième occasion, il a envoyé un énorme coup droit pour mener 1-0 service à suivre.

Arrivé à 4-0 après un nouveau break, il a géré sa fin de match et conclu en 50 minutes une finale en forme de balade, bonne pour la confiance.

Le Français s'envolera la semaine prochaine pour l'Asie où il participera aux tournois de Pékin et Shanghai. Puis, il reviendra en Europe pour le sprint final avant de décrocher, dans l'idéal, son ticket pour le rendez-vous londonien.

Edité par Simon Carraud et Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant