Tennis: Gasquet préfère la position du chassé que du chasseur

le
0
RICHARD GASQUET PRÉFÈRE ÊTRE POURSUIVI
RICHARD GASQUET PRÉFÈRE ÊTRE POURSUIVI

PARIS (Reuters) - Richard Gasquet, en quête d'une place pour les Masters, estime qu'il vaut mieux être dans la position du chassé que du chasseur et sait que la route qui mène vers Londres passera forcement par le tournoi de Bercy, qui débute lundi.

Actuellement neuvième à la Race, le Français est virtuellement qualifié pour l'ultime épreuve de la saison, qui réunit les huit meilleurs joueurs de l'année, en raison du forfait d'Andy Murray. Il sent toutefois le souffle de son compatriote Jo-Wilfried Tsonga, qu'il devance de 65 points et qu'il pourrait affronter en huitièmes de finale à Bercy.

"C'est mieux d'être devant mais je me concentre sur mon premier match car ce sera compliqué", a affirmé Richard Gasquet dimanche lors d'une conférence de presse.

"Physiquement, ça va mieux, j'ai récupéré de mes soucis à la cuisse à Moscou", a ajouté celui qui s'est imposé dans la capitale russe.

Richard Gasquet suivra avec attention le résultat de match entre le Letton Ernests Gulbis et l'Espagnol Fernando Verdasco au premier tour puisqu'il en affrontera le gagnant. Un match à énorme enjeu, même si le Français essaie de dédramatiser.

"Si je n'y vais pas (à Londres), je ne vais pas me jeter par la fenêtre", dit-il.

"J'ai déjà participé à un Masters. Je ne ressens pas une pression monstrueuse mais ce serait la cerise sur le gâteau de retourner à l'O2 Arena. Avec trois titres, une demi-finale à l'US Open et une demi-finale à Miami, je réalise une super saison, je n'ai jamais eu autant de points à cette période."

L'an passé, le Biterrois avait passé sa semaine à Londres en tant que remplaçant.

Eric Salliot, édité par Chrystel Boulet-Euchin et Bertrand Boucey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant