Tennis: Gasquet cale contre Ferrer à Rome, Tsonga bute sur Djoko

le
0
Tennis: Gasquet cale contre Ferrer à Rome, Tsonga bute sur Djoko
Tennis: Gasquet cale contre Ferrer à Rome, Tsonga bute sur Djoko

par Eric Salliot

ROME (Reuters) - Les demi-finales du Masters 1000 de Rome se disputeront sans Français, Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet ayant été éliminés vendredi au stade des quarts de finale par respectivement le Serbe Novak Djokovic et l'Espagnol David Ferrer.

Opposé pour la première fois sur terre battue au Serbe, numéro un mondial, Jo-Wilfried Tsonga a cédé 7-5 6-1 en une heure et 23 minutes.

Après une mise en route laborieuse, le Manceau s'est ressaisi, se créant même une balle de break dans le 11e jeu mais son adversaire a su accélérer le rythme.

"J'ai eu du mal à prendre mes repères sur ce Central. J'ai pris du retard (il a été mené 3-0, ndlr) et contre ce genre de joueur, c'est un lourd handicap", a dit Jo-Wilfried Tsonga.

"C'est clair qu'en fin de set, il y a des ouvertures et des mauvais choix de ma part."

Après avoir effacé trois balles de set consécutives, le Manceau a craqué en commettant une double-faute sur la quatrième occasion de Djokovic.

"Après la perte du premier, ça a été dur de repartir. Il ne donne aucun point gratuit. La partie a été intense et j'ai fini plus entamé, avec des petites contractures. Bon, il ne m'a pas collé 6-2 6-2. C'est encourageant. Je commence à retrouver la 'patate'", a ajouté le Français.

"L'an passé, je m'étais préparé comme un fou et j'avais craqué physiquement au troisième tour. Les bienfaits, je les avais ressentis à Wimbledon, où j'avais l'impression de voler. Je vais me reposer quelques jours avant d'arriver mercredi à Paris."

GASQUET N'IRA PAS À NICE

Plus tôt dans la journée, Richard Gasquet a calé face à sa "bête noire", l'Espagnol David Ferrer, sixième au classement ATP, sur le score de 7-6 6-3.

Richard Gasquet, 22e mondial, a livré un premier set de très haut niveau. Mené 4-2 dans le premier set, il est parvenu à recoller au score, mais a laissé filer le tie-break sept points à quatre après avoir mené quatre points à deux.

Dans la deuxième manche, il a concédé son service en fin de set avant de s'incliner après une heure et 47 minutes de jeu sur la terre battue romaine.

"J'étais très proche d'empocher le premier set. A 4-2 dans le tie-break, je donne deux points gratuits et ça me coûte cher. Après, avec la fatigue accumulée hier face à Andy Murray, c'était dur physiquement", a expliqué Gasquet.

Jeudi, le Biterrois avait dû en effet batailler pendant près de trois heures pour se défaire du quatrième joueur mondial 6-7 6-3 6-2.

"Je l'ai pas mal embêté avec mon revers, c'était vraiment pas mal. Je trouve même que la qualité de jeu était supérieure à hier face à Murray. Mais la programmation ne m'a pas avantagé: finir à 18h30 et revenir à midi, ce n'était pas évident."

Le Français, qui retrouvera le Top 20 au prochain classement ATP qui sera publié lundi, était inscrit la semaine prochaine au tournoi de Nice, qu'il a remporté il y a deux ans - son dernier titre en date - mais il a préféré renoncer pour mieux se préparer au rendez-vous de Roland-Garros.

"J'ai toujours ma cheville qui me tire un peu et l'important c'est d'être à 100% pour mon premier tour à Roland-Garros", a-t-il dit.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin et Jean-Loup Fiévet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant