Tennis: Gaël Monfils se hisse en finale à Montpellier

le
0

par Dimitri Moulins

MONTPELLIER (Reuters) - Le Français Gaël Monfils s'est sorti des griffes de son compatriote et ami Gilles Simon pour se hisser samedi en finale de l'Open Sud de France à Montpellier, dont il a remporté la première édition en octobre 2010.

Il affrontera le Tchèque Tomas Berdych, tête de série numéro un, qui a battu dans l'autre demi-finale l'Allemand Philipp Kohlschreiber (n°7) 6-3 6-4.

Après avoir sauvé une balle de match en fin de deuxième set, Monfils (n°3) s'est imposé 4-6 7-6 6-4 au bout d'un bras de fer de 2h25 de jeu. C'est la première fois qu'il domine Simon, tête de série numéro 2 à Montpellier, après deux échecs à Melbourne en 2009 et à Hambourg l'an dernier.

Le Parisien, 13e mondial, convoitera dimanche à l'Arena son cinquième titre sur le circuit ATP.

"C'est surtout d'avoir battu 'Gillou' qui me fait plaisir. J'ai fait un bon match dans l'ensemble, quelques petits déchets, mais pour une fois je ne suis pas rentré dans son jeu à m'endormir et pousser. Je suis content de ma prestation", a expliqué Gaël Monfils à l'issue de la rencontre.

Au-delà du succès du Parisien, une petite incertitude plane quant à son état physique. Au cours du huitième jeu du deuxième set, le Parisien a en effet semblé ressentir une douleur au genou droit, ce qu'il a confirmé après sa victoire.

"Je me suis un peu tordu le genou droit, je le sens un peu, j'attends de voir à froid. J'espère que ce n'est pas trop grave.

Cela m'a remis une petite secousse, cela m'a donné une espèce de contracture à l'aine, l'impression que je forçais un peu plus. J'espère que je ne vais pas avoir trop mal", a-t-il dit avant de faire savoir qu'il ne prendrait aucun risque en cas de blessure.

"JE PARAIS PEUT-ÊTRE PLUS AGRESSIF"

Dans le déroulé du match, après avoir réussi le premier break au troisième jeu, Gaël Monfils s'est englué dans le jeu de Gilles Simon, qui s'est bien gardé de donner du rythme à la partie.

Partagé tactiquement entre le désir de frapper très fort et de faire durer les échanges, le Parisien a vu filer la manche initiale sur une faute directe.

Après un début de deuxième manche où chacun des deux joueurs a remporté ses mises en jeu, Gaël Monfils a effacé avec brio sept balles de 5-3 pour son adversaire.

Après avoir sauvé une balle de match d'un beau passing de revers plongeant à 6-5, Gaël Monfils a remporté le tie-break sept points à quatre.

Profitant d'un passage à vide de son compatriote, le Parisien s'est ensuite détaché 3-0 mais Gilles Simon a alors produit un bel effort pour recoller au score.

A 5-4, à la suite d'une accélération de revers, Gaël Monfils s'est offert deux balles de match sur la mise en jeu adverse. La première fut ratée dans les grandes largeurs mais sur la seconde, il poussait à la faute son ami.

"J'aime bien le terrain ici, l'environnement. C'est sûr que j'essaie de jouer plus agressif depuis un bout de temps, là j'arrive avec plus de confiance, donc je parais peut-être plus agressif", a dit Gaël Monfils à propos de son jeu.

"Pour demain ? En premier, j'aurai besoin de mes jambes. En deuxième, si j'arrive à bien jouer comme c'est le cas en ce moment, j'aurai un bon match quel que soit l'adversaire", a-t-il promis, alors que l'autre demi-finale était en cours.

Avec Eric Salliot, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant