Tennis : finale suisse à Monte-Carlo entre Wawrinka et Federer

le
0
Tennis : finale suisse à Monte-Carlo entre Wawrinka et Federer
Tennis : finale suisse à Monte-Carlo entre Wawrinka et Federer

Voilà un choc à la fois attendu et inattendu pour la finale du Masters 1000 de Monte-Carlo. Roger Federer, déjà finaliste en 2006, 2007 et 2008 mais jamais sacré, a dominé ce samedi le Serbe Novak Djokovic, diminué par une blessure, en deux sets 7-5, 6-2. Il affrontera dimanche son compatriote et coéquipier en coupe Davis Stanislas Wawrinka, qui avait auparavant écarté en deux sets 6-1, 7-6 (7/3) l'Espagnol David Ferrer, tombeur de l'ogre de la terre battue Rafael Nadal en quart de finale.

Mieux classé que son illustre aîné depuis sa victoire à l'Open d'Australie, Wawrinka, numéro 3 mondial, a déjà disputé et perdu deux finales de Masters 1000, en 2008 à Rome et 2013 à Madrid. S'il s'impose dimanche, il prendra place dans le cercle très fermé des joueurs ayant brisé ces dernières années la domination de ceux qui avaient été appelés le «Big Four», Nadal, Djokovic, Federer et le Britannique Andy Murray qui ont remporté 34 des 36 derniers Masters 1000, depuis l'édition 2010 de Monte-Carlo.

«Cela va être méga spécial, reconnaît Federer. Ma dernière finale face à un Suisse, c'était contre Marc Rosset à Marseille en 2000. J'avais perdu 7-6 au troisième set et vécu ça comme un désastre».

Vendredi, le Français Jo-Wilfried Tsonga a fait douter Roger Federer avant de céder en fin de rencontre. 

Ferrer avait, lui, réussi vendredi un authentique exploit en éliminant Nadal vainqueur de huit éditions consécutives à Monte-Carlo, entre 2005 et 2012 et encore finaliste l'an passé. Pour ce faire, il avait mis fin à une série de 17 défaites d'affilée sur terre battue face au N.1 mondial. Mais, malgré la confiance tirée de ce succès prestigieux, l'Espagnol a été submergé, samedi en demi-finale, par la puissance de Wawrinka.

Lors d'un premier set où il a évolué à un très haut niveau, le Suisse a ressemblé de très près à celui qui avait martyrisé Nadal en finale de l'Open d'Australie, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant