Tennis: finale Rafael Nadal-Juan Martin del Potro à Indian Wells

le
0
JUAN MARTIN DEL POTRO SORT NOVAK DJOKOVIC ET VA EN FINALE À INDIAN WELLS
JUAN MARTIN DEL POTRO SORT NOVAK DJOKOVIC ET VA EN FINALE À INDIAN WELLS

INDIAN WELLS, Californie (Reuters) - L'Espagnol Rafael Nadal a poursuivi samedi son impressionnant retour aux affaires en se qualifiant aux dépens de Tomas Berdych pour la finale du Masters 1.000 d'Indian Wells en Californie, où il affrontera l'Argentin Juan Martin del Potro, tombeur du Serbe Novak Djokovic, numéro un mondial.

L'Argentin, tête de série n°7, a décroché son ticket pour la finale en s'imposant 4-6 6-4 6-4, sa troisième victoire sur son adversaire serbe.

Avant cette défaite en Californie, Novak Djokovic restait sur une série de 22 victoires consécutives. Son dernier revers datait d'octobre dernier, au deuxième tour du Masters 1.000 de Paris, contre l'Américain Sam Querrey.

"Je ne méritais pas de gagner aujourd'hui", a reconnu le numéro un mondial, qui, dans le cas contraire, aurait été en finale pour la quatrième fois à Indian Wells, où il a remporté le titre en 2008 et 2011.

"Chaque fois que j'ai eu des chances, dans la deuxième et la troisième manches, je les ai gaspillées par des fautes directes. Mon jeu était médiocre. Je félicite mon adversaire", a déclaré le Serbe.

Prié de dire ce qui avait inversé la tendance alors qu'il menait 3-0 dans la dernière manche, Djokovic a répondu: "sa combativité et mon manque de concentration. Il méritait de gagner parce qu'il était plus posé dans les moments importants et qu'il a joué les bons coups."

"Je n'ai pas utilisé mon revers comme je le fais habituellement. C'est un des mes meilleurs coups. Aujourd'hui, je n'y étais pas, tout simplement. Cela arrive. C'est le sport."

L'Espagnol Rafael Nadal, tête de série n°5, s'était qualifié un peu plus tôt pour la finale en surclassant 6-4 7-5 sur le Tchèque Tomas Berdych (n°6).

Le Majorquin, qui a été écarté des courts pendant sept mois en raison d'une blessure au genou gauche et n'a repris la compétition que le mois dernier, sur terre battue, compte désormais 16 victoires pour une seule défaite en 2013.

Samedi, il n'a eu besoin que d'un break pour empocher la première manche face à Berdych et s'est ensuite imposé dans un second set très disputé puisqu'il a dû revenir de 5-3 contre lui pour l'emporter.

Après avoir battu un Roger Federer vraisemblablement diminué par une douleur au dos en quart de finale, il a cette fois réussi un test de taille même si Berdych n'a jamais eu de succès face à lui, s'inclinant 13 fois en 16 confrontations.

"Pour moi, c'est totalement inattendu d'être en finale", a dit Nadal sur le court. "C'est une grosse surprise, mais je suis là. J'ai dû être agressif aujourd'hui."

Deux fois lauréat du tournoi californien, Nadal ressemblait en samedi tous points à celui qu'il était avant sa blessure, cognant fort en fond de court pour maintenir Berdych sous une pression constante.

Son mental d'acier a aussi fait la différence à 5-3 contre lui dans le deuxième set, lui permettant de revenir immédiatement à hauteur. Même chose dans le 12e jeu, à 0-30 alors qu'il servait pour le gain du match.

Il a dû sauver trois balles de break avant de conclure sur sa deuxième balle de match, sur un revers en dehors des limites du court de Berdych.

A la question de savoir s'il avait retrouvé Nadal comme il y a plusieurs mois, Berdych a répondu par l'affirmative.

"Je pense oui. Il bougeait plutôt bien", a dit le Tchèque, lâché par son propre service en fin de match.

"Peut-être qu'il dira autre chose parce que c'est lui, son corps, et il ressent ça, mais je pense qu'il est à nouveau fort."

Mark Lamport-Stokes; Gregory Blachier et Danielle Rouquié pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant