Tennis: Federer prend sa revanche, Djokovic tranquille

le
0
FEDERER EN DEMI-FINALE DU TOURNOI DE BERCY
FEDERER EN DEMI-FINALE DU TOURNOI DE BERCY

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - Roger Federer restait sur trois défaites de suite face à Juan Martin Del Potro mais il est parvenu vendredi au Masters 1000 de Paris-Bercy à enrayer la machine argentine pour décrocher son billet pour les demi-finales, où il retrouvera Novak Djokovic.

Le Suisse, vainqueur de l'épreuve en 2011, s'est imposé 6-3 4-6 6-3, après que Djokovic, qui a soulevé le trophée à Bercy en 2009, a mis fin au parcours d'un autre joueur helvète, Stanislas Wawrinka, 6-1 6-4.

Roger Federer a connu davantage de difficultés face à un joueur contre qui il avait une revanche à prendre. Del Potro l'a en effet privé des deux derniers titres à Bâle, ville natale du Suisse, en s'imposant en finale dimanche dernier comme il l'avait déjà fait un an plus tôt.

Vainqueur du premier set en jouant un tennis très propre, il a ensuite cédé le deuxième. Mais Federer n'a pas lâché et a serré le jeu. Il a fait le break à 2-2 mais a immédiatement perdu son engagement. A 3-3, il a ravi de nouveau l'engagement adverse et n'a plus lâché prise jusqu'à la victoire finale acquise après une heure et 43 minutes.

Auparavant, Novak Djokovic s'était montré sous son meilleur jour à l'heure d'aller chercher son billet pour le dernier carré. L'ancien numéro un mondial, aujourd'hui deuxième, a corrigé Wawrinka, tête de série n°7, respectant la logique du classement comme l'épreuve a respecté celle de la saison qui s'achève.

En effet, les huit joueurs qualifiés pour les Masters de Londres, ultime épreuve de la saison où ont rendez-vous dès lundi les Maîtres de l'année, ont tous répondu à l'appel des quarts de finale à Bercy.

EN ATTENDANT GASQUET

Djokovic, qui l'avait emporté à Londres l'an passé, a été le premier à franchir le cap, laissant Wawrinka à sa seule satisfaction d'avoir décroché à Paris son billet pour Londres, où il disputera pour la première fois de sa carrière les Masters.

"C'est clair que nerveusement et mentalement, cela a été une semaine difficile. J'ai dû m'accrocher, gagner des matches difficiles pour me qualifier pour le Masters", a avoué le Suisse.

"Ce n'est pas la fin non plus de perdre contre un Novak aussi fort qu'aujourd'hui, c'est presque normal. Il faut que je garde tout le positif de cette semaine, ma qualification pour le Masters, avoir fait de très bons matches, avoir refait un quart en Masters 1000 (...). Cela reste un très bon tournoi."

Novak Djokovic était évidemment très satisfait, "surtout de la grande intensité dès le départ du match".

"J'ai essayé d'être aussi agressif que possible chaque fois que j'avais une balle courte. J'ai réussi aussi à bien retourner. J'ai eu des hauts et des bas au service, mais à part ça, j'ai fait un bon match."

Rendez-vous est donc pris entre Federer et Djokovic et il ne s'agira pas - loin de là - du premier puisque les deux hommes disputeront au Palais omnisports leur 30e face-à-face.

Le Suisse mène 16-13 dans leur confrontation mais le Serbe à remporté la dernière il y a un an, en s'imposant en finale du Masters de Londres. A quelques jours du début de cette épreuve de fin de saison, les deux joueurs vont avoir là matière à jauger leur état de forme.

Le quart de finale le plus attendu par le public parisien mettra aux prises dans la soirée le numéro un mondial Rafael Nadal et son ami français, Richard Gasquet, qui est aussi sa victime préférée, l'Espagnol menant 11-0 dans leur face-à-face.

En fin de programme, le tenant du titre, David Ferrer, et le Tchèque Tomas Berdych, vainqueur sur les bords de Seine en 2005, se disputeront le dernier ticket.

Edité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant