Tennis - Fed Cup : L'équipe de France dispose de son atout « Caro »

le
0
Tennis - Fed Cup : L'équipe de France dispose de son atout « Caro »
Tennis - Fed Cup : L'équipe de France dispose de son atout « Caro »

Caroline Garcia a porté l'équipe de France de Fed Cup malgré la défaite en finale. Transfigurée, la Française s'est trouvée une âme de leader et une constance qu'elle cherchait depuis trop longtemps.

Inconsolable dans la défaite, Caroline Garcia aura été grande jusqu'au bout. « C'était important de revenir sur le terrain pour remercier tout le monde. Il y a vraiment eu une ambiance de dingues. On voulait juste les remercier », assurait-elle en hommage au public strasbourgeois, malheureuse d'apercevoir le trophée dans les mains de ses adversaires qu'elle a tant martyrisées, le week-end dernier. « Exceptionnelle » est sans doute le qualificatif qui sied le mieux à la nature même de la performance réalisée par la n°1 française. Battre Petra Kvitova, 11ème joueuse mondiale, qui dispose de solides références avec deux Wimbledon inscrits à son palmarès, puis enchaîner face à Karolina Pliskova, 6ème joueuse mondiale, avec la même réussite, relève de l'exploit. Tout simplement. Et on ne doutait pas de sa capacité à le réaliser.

Une joueuse aux deux visages

Seulement voilà, Caroline Garcia a aussi affiché quelques carences dans son jeu cette saison, mentales notamment, qui lui ont fait défaut et l'ont empêché de voir plus loin que son 24ème rang mondial, place qu'elle occupe ce lundi au classement WTA. En Fed Cup, cependant, la magie opère. Sitôt la tunique de l'équipe de France enfilée, et les imperfections sont balayées, tout le monde l'aura remarqué. Indéboulonnable mentalement au plus fort de la tempête, la native de Saint-Germain-en-Laye a maintenu le cap, épatante. « On a vu une Caroline avec un niveau de jeu hors normes et constant sur deux matches, c'est énorme », commentait Alexandra Fusai, la responsable du haut niveau féminin à la fédération française de tennis, auprès du quotidien l'Equipe. En réalité, c'est depuis le début de la campagne que Garcia porte cette équipe de France.

Une campagne au presque parfait

Seul un revers face à Kiki Bertens peut lui être imputé. Du reste, Garcia s'est conjuguée au presque parfait. Deux victoires en simple face à l'Italie, victorieuse à trois reprises depuis 2009, et autant de succès face à la République Tchèque, désormais double tenante du titre et détentrice de cinq des six derniers trophées. Bref, Caroline Garcia a été grande, sans compter les succès glanés auprès de sa partenaire en double, Kristina Mladenovic. Transcendée par l'événement, la joueuse française a sans doute trouvé la constance qui lui manquait. Il lui revient désormais de faire en sorte de la conserver pour les Bleues, puis de transposer le travail effectué au service de sa réussite à venir sur le circuit WTA. Plus facile à dire qu'à faire, mais avec le tempérament qui a été le sien ce week-end, difficile de ne pas imaginer qu'elle y parviendra. A lire aussi :  >>> Les Bleues perdent le double qu'il ne fallait pas >>> Garcia s'offre Pliskova
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant