Tennis: Djokovic sorti, demi-finale Federer-Tipsarevic à Madrid

le
0
Tennis: Djokovic sorti, demi-finale Federer-Tipsarevic à Madrid
Tennis: Djokovic sorti, demi-finale Federer-Tipsarevic à Madrid

MADRID (Reuters) - Le Suisse Roger Federer, tête de série n°3, a éliminé vendredi l'Espagnol David Ferrer (n°5) en s'imposant 6-4 6-4 en quart de finale du Masters 1000 de Madrid.

Auparavant, le Serbe Novak Djokovic avait été sorti en deux sets (7-6 6-3) par son compatriote Janko Tipsarevic.

Comme Rafael Nadal, son dauphin au classement sorti la veille par Fernando Verdasco, le numéro un mondial s'est beaucoup plaint de la terre battue bleue qu'il juge plus glissante et a menacé de ne pas revenir en 2013 faute d'un retour à l'ocre traditionnelle.

Tipsarevic, tête de série numéro sept, a laissé filer trois balles de match à 5-2 sur le service adverse, ce qui ne l'a pas empêché de conclure sur son engagement. En demi-finale, il rencontrera Roger Federer, qui pourrait ravir la deuxième place mondiale à Nadal s'il s'impose à Madrid.

Tomas Berdych avait auparavant ramené Fernando Verdasco à la réalité et s'était invité dans une demi-finale de cogneurs qui l'opposera à Juan Martin Del Potro.

Verdasco est pourtant entré sur le court Manuel Santana en tant qu'enfant de Madrid et héros local après sa victoire sur Rafael Nadal, la première en 14 rencontres.

En deux sets rondement bouclés 6-1 6-2, Tomas Berdych, tête de série n°6, lui a rappelé qu'il n'était que n°15 du tournoi.

Le Tchèque aura la tâche autrement plus difficile en demi-finale face à l'Argentin Del Potro, vainqueur de l'US Open 2009 et revenu dans le Top 10 de l'ATP après de longs mois de galère dus à une blessure à un poignet.

Del Potro est arrivé à Madrid auréolé de ses victoires à Marseille et à Estoril. Il a confirmé sa forme du moment en dominant 6-3 6-4 l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov, n°16 mais vainqueur du Français Jo-Wilfried Tsonga (n°4) au tour précédent.

"Je suis vraiment heureux de la qualité de mon tennis et de ma forme physique. Je me sens très confiant sur terre battue. Je n'ai plus de douleur et c'est un bon signe. Je pense que je m'améliore tournoi après tournoi", a déclaré l'Argentin.

Iain Rogers; Jean-Paul Couret, Jean-Philippe Lefief et Jean-Loup Fiévet pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant