Tennis: Djokovic sombre à Bercy, Murray, Simon et Llodra passent

le
0
ANDY MURRAY AU RENDEZ-VOUS À BERCY
ANDY MURRAY AU RENDEZ-VOUS À BERCY

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - Novak Djokovic a créé la sensation mercredi pour son entrée en lice au Masters 1000 de Paris-Bercy où le Serbe n'a pas pu tenir son rôle de futur numéro un mondial, sombrant dès son premier match dans le tournoi.

Le Serbe s'est incliné 0-6 7-6 6-4 face à l'Américain Sam Querrey, faisant de Murray, vainqueur du Français Paul-Henri Mathieu, le grand favori d'un tournoi que l'Écossais, troisième mondial, n'a jamais remporté.

Auparavant, Richard Gasquet s'était incliné face à Kevin Anderson et avait perdu par la même occasion toute chance de se qualifier pour le Masters de Londres qui réunira à partir de lundi les huit meilleurs joueurs de l'année encore valides.

Deux autres Français ont connu des destins plus cléments puisque Gilles Simon et Michaël Llodra ont décroché leur billet pour les huitièmes de finale, respectivement face à Victor Hanescu et John Isner.

Novak Djokovic n'a pas perdu son goût pour le spectacle et a pénétré sur le Central du Palais omnisports avec un masque sur le visage, celui de Dark Vador, héros malfaisant de "La Guerre des étoiles".

D'une certaine façon, le Serbe a connu un destin similaire, basculant à son tour du côté obscur de la force en trois sets. Novak Djokovic a remporté les huit premiers jeux de la rencontre, avant de céder en trois sets.

Andy Murray, vainqueur de son premier titre du Grand Chelem en septembre dernier à l'US Open, a été un peu long à se mettre en route face à Mathieu, 64e à l'ATP et invité du tournoi.

Lors de l'ultime épreuve de sa saison, celle de la renaissance, le Français a tout donné mais a perdu 7-5 6-3.

MURRAY POUR UNE PREMIÈRE DEMIE

Andy Murray tentera jeudi de rejoindre les quarts de finale du tournoi parisien, ce qu'il a déjà fait quatre fois en six précédentes participations, sans jamais franchir ce cap.

A priori, sa tâche ne devrait pas être très compliquée puisqu'il sera confronté au qualifié polonais Jerzy Janowicz, 69e mondial.

Mais il ne devra pas prendre de haut le jeune joueur de 21 ans, qui a déjà battu cette semaine l'Allemand Philipp Kohlschreiber, 19e à l'ATP, et le Croate Marin Cilic, tête de série n°13.

De son côté, Richard Gasquet a perdu plus qu'un match à Bercy, puisqu'il a également laissé filer l'infime chance qui lui restait de disputer le Masters de fin d'année.

Tête de série n°12, il a été battu au deuxième tour de l'épreuve par le Sud-Africain Kevin Anderson, 39e mondial, au terme d'une rencontre conclue sur le score de 7-6 4-6 6-1 en deux heures et 17 minutes.

Une heure de moins a été nécessaire à l'Espagnol David Ferrer, cinquième mondial, et déjà assuré d'être présent à l'O2 de Londres. Il s'est débarrassé de son compatriote Marcel Granollers, 24e à l'ATP, de façon nette, 6-1 6-3.

Michaël Llodra et ses 32 printemps ont encore frappé fort à Bercy, où l'invité des organisateurs qui fut demi-finaliste en 2010, a sorti l'Américain John Isner, tête de série n°10.

Le Parisien, adepte du service-volée, un tennis que d'aucuns qualifient de désuet, l'a emporté 6-4 7-6 face à un adversaire qui aime lui aussi faire parler la poudre sur son engagement.

En huitièmes de finale, il sera opposé à l'Argentin Juan Martin Del Potro, n°7. Vainqueur successif des tournois de Vienne et Bâle, il a battu le qualifié colombien Alejandro Falla (6-2 6-2).

"UN SÉRIEUX CLIENT" POUR LLODRA

La perspective de retrouver Del Potro n'enchante guère Llodra, battu quatre fois sur quatre par l'Argentin.

"Son jeu me déstabilise. Il retourne très bien. Il tape fort et sert bien. Ca reste forcément un sérieux client, encore plus avec la confiance avec sa victoire de la semaine dernière (dimanche à Bâle contre Roger Federer-NDLR)", a dit Llodra.

Dans l'anonymat du court n°1, Gilles Simon s'est également qualifié lors d'un match à piège où il aurait dû rencontrer Roger Federer.

Le désistement du Suisse lui a offert comme adversaire le Roumain Victor Hanescu, battu en qualification et repêché, que Simon s'est appliqué à dominer 7-5 6-3.

Pour une place en quarts -un stade de la compétition qu'il n'a jamais atteint à Bercy-, Simon rencontrera pour le Japonais Kei Nishikori, tête de série n°15.

Outre Ferrer, qui poursuit son bonhomme de chemin, le Serbe Janko Tipsarevic, n°8, et l'Argentin Juan Monaco, n°9, ont également gagné leur billet pour les huitièmes de finale.

Les deux hommes se rencontreront pour une place en quarts alors que Ferrer sera opposé au Suisse Stanislas Wawrinka, n°16.

Anderson sera pour sa part confronté à un joueur qui n'a rien à lui envier au service: le Tchèque Tomas Berdych, n°5, vainqueur à Bercy 2005 et demi-finaliste de l'US Open 2012.

L'Espagnol Nicolas Almagro, n°11, a difficilement battu en trois manches (7-6 6-7 6-3) son compatriote Albert Ramos. Il sera le prochain adversaire du numéro un français Jo-Wilfried Tsonga, n°6.

Edité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant