Tennis: Djokovic rejoint Murray en finale à Miami

le
0
DJOKOVIC EN FINALE À MIAMI
DJOKOVIC EN FINALE À MIAMI

par Simon Evans

MIAMI (Reuters) - Novak Djokovic, numéro un mondial, s'est qualifié vendredi pour la finale du tournoi Masters 1000 de Miami en disposant de l'Argentin Juan Monaco en deux sets 6-0 7-6 (7-5) en un peu plus de deux heures de jeu.

Le Serbe, qui n'a toujours pas perdu le moindre set depuis le début du tournoi, défendra son titre dimanche face à Andy Murray. L'Ecossais s'est qualifié sans jouer en profitant du retrait de Rafael Nadal, contraint à déclarer forfait en raison d'une blessure à un genou.

Face à l'invité surprise des demi-finales, où les joueurs meilleurs mondiaux étaient présents à l'exception de Roger Federer, Djokovic était parti pour une promenade de santé, bouclant le premier set 6-0 en 27 minutes de jeu et faisant le break très tôt dans le second pour mener 3-2 service à suivre.

"Il était incroyable, il jouait vraiment comme le numéro un mondial qu'il est et c'était très dur pour moi", a confié Juan Monaco après le match.

Mais l'Argentin, qui n'avait inscrit que huit points dans le premier set sans se procurer la moindre occasion sur le service de son rival, haussait alors considérablement son niveau de jeu.

Djokovic sauvait une première balle de débreak. A 4-3 sur son service, le Serbe se retrouvait mené 0-40. Annihilait ces trois possibilités offertes à Monaco. A 5-4, il servait pour le match mais l'Argentin prenait encore le dessus.

Djokovic écartait trois nouvelles balles de débreak. Sur la huitième, il cédait. Et après 1h45 de jeu, Juan Monaco pour la première fois de la partie virait en tête (6-5), contraignant Djokovic à un jeu décisif.

"Nole", qui avait connu au tour précédent un scénario à peu près similaire (victoire 6-2 7-6 face à l'Espagnol David Ferrer), faisait alors respecter la hiérarchie et se qualifiait pour sa quatrième finale à Miami, où il s'est imposé en 2007 et l'année dernière.

NADAL DÉSOLÉ

"J'ai commencé très fort (...), j'étais très agressif et puis je n'ai pas réussi à liquider ce match. Tout le mérite lui revient d'être resté dans la partie, d'avoir combattu et d'être revenu, mais je pense que je lui ai donné des points, j'ai commis trop de fautes directes qui l'ont remis dans le match", a déclaré Djokovic.

Un peu plus tôt dans la journée, les spectateurs du Stadium avaient été privés de l'affiche prometteuse entre Andy Murray et Rafael Nadal.

L'Espagnol, qui connaît des problèmes récurrents aux genoux, a déclaré forfait avant le match. "Je ne suis pas en mesure de jouer aujourd'hui. Je suis désolé pour mes supporters. Je suis désolé pour le tournoi (...) Cela ne me fait pas plaisir mais je ne peux rien faire d'autre", a-t-il dit. "Je ne peux pas jouer et je ne vais pas aller sur le court et mentir à tout le monde."

Murray, vainqueur à Miami en 2009, bénéficie de son deuxième forfait du tournoi après celui du Canadien Milos Raonic, touché, lui, à la cheville, au troisième tour.

"Deux en une semaine, c'est étrange. Cela n'arrive pas souvent et cela ne m'était jamais arrivé. Je ne sais pas comment je me sentirai en finale mais je serai certainement frais", a-t-il dit.

Les deux joueurs se sont affrontés à douze reprises, et Djokovic mène par sept victoires à cinq. Mais c'est Murray qui a remporté leur dernière confrontation, il y a trois semaines en demi-finale à Dubaï. L'Ecossais a également battu Djokovic en 2009 ici même, en finale, 6-2 7-5.

"On connaît tous son talent, son potentiel, ses qualités", a dit le Serbe. "Il est dangereux sur toutes les surfaces. Evidemment, nous avons joué ici en finale en 2009 et j'avais perdu en deux sets secs."

Chrystel Boulet-Euchin et Henri-Pierre André pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant