Tennis: Djokovic et Nadal se retrouvent en finale à Rome

le
0
Tennis: Djokovic et Nadal se retrouvent en finale à Rome
Tennis: Djokovic et Nadal se retrouvent en finale à Rome

par Eric Salliot

ROME (Reuters) - La finale du Masters 1000 de Rome offrira dimanche à Rafael Nadal la possibilité de décrocher un sixième titre au Foro Italico face à Novak Djokovic, le numéro un mondial qui l'avait dépossédé de son bien en 2011.

Samedi, l'Espagnol a dominé son compatriote David Ferrer, sixième joueur mondial (7-6 6-0) alors que le Serbe l'a emporté sur le Suisse Roger Federer en deux manches également (6-2 7-6).

Si le Majorquin l'emporte, il récupèrera sa deuxième place au classement ATP, abandonnée lundi dernier au profit de Roger Federer, titré sur la terre de Madrid au début du mois.

La deuxième demi-finale tant attendue entre les deux meilleurs joueurs du monde a longtemps été copieusement dominée par Novak Djokovic. Mais au moment de conclure à 5-4 au deuxième set, il a subi une réaction d'orgueil de Federer, lequel a effacé une balle de match d'un coup droit sur la ligne.

Vingt minutes après avoir laissé filer cette occasion, le Serbe bouclait la rencontre sept points à quatre dans le tie-break, au bout d'une heure et trente neuf minutes.

Roger Federer n'a pas contesté son échec. "Si j'ai failli renverser la vapeur? Je ne sais pas, j'étais près mais loin à la fois, a-t-il dit. Il était plus fort que moi".

"C'était ma troisième night session d'affilée et j'étais peut-être fatigué. J'ai eu de la peine à régler la mire, à trouver les bons angles et les effets. Il a très bien retourné", a analysé l'ancien numéro un mondial. "J'ai essayé des choses, ça me donne un peu d'informations".

De son côté, Novak Djokovic, frustré par son élimination en quarts de finale à Madrid, était ravi de sa performance. "Je suis vraiment content de mon niveau, je l'ai agressé, j'ai retrouvé mon vrai niveau", s'est-il réjoui.

Le Serbe se projette sur des retrouvailles alléchantes avec Rafael Nadal, qui disputera la 70e finale de sa carrière.

Simon Carraud, édité par Hélène Duvigneau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant