Tennis: Del Potro surclasse Llodra en finale à Marseille

le
0
JUAN MARTIN DEL POTRO SURCLASSE MICHAEL LLODRA EN FINALE À MARSEILLE
JUAN MARTIN DEL POTRO SURCLASSE MICHAEL LLODRA EN FINALE À MARSEILLE

par Eric Salliot

MARSEILLE (Reuters) - L'Argentin Juan Martin Del Potro a remporté dimanche le dixième titre de sa carrière, le premier en salle, en battant en finale de l'Open 13 de Marseille le Français Michaël Llodra, 50e mondial.

S'appuyant sur son puissant service, celui que l'on surnomme "la tour de Tandil" en référence à sa grande taille et à son lieu de naissance, s'est imposé 6-4 6-4 après 1h22 de jeu et un ultime coup droit du Parisien dans le filet.

L'Argentin, 10e mondial, qui a remporté 36 points sur 40 sur sa première balle, succède au palmarès du tournoi marseillais au Suédois Robin Söderling.

"C'est un titre important à mes yeux. J'étais très nerveux. La preuve, j'ai commencé le dernier jeu par une double-faute alors que je n'en avais pas commis depuis mon huitième de finale face à Davydenko", a dit Juan Martin Del Potro en conférence de presse d'après-match.

"Michaël est l'un des pires joueurs à affronter en indoor car il sert extrêmement bien et varie énormément. J'ai eu la chance de le breaker en fin de première manche", a-t-il ajouté.

Le Sud-Américain, revenu sur le circuit après une grave blessure au poignet, poursuit sa remontée vers les sommets. Lundi, lors de la publication du prochain classement ATP, il sera neuvième mondial.

LLODRA NE REGRETTE RIEN

"J'en parlais avec mon coach, c'est peut-être ma victoire la plus significative depuis mon retour de blessure compte tenu du plateau. Battre à la suite Davydenko, Gasquet, Tsonga et Llodra, c'est une belle performance", a expliqué l'Argentin.

"Jusqu'alors, j'avais perdu trois finales en indoor, la dernière en date dimanche dernier à Rotterdam. Cela démontre mes progrès en salle. J'ai voulu partager ce titre avec les victimes du grave accident de train qui s'est déroulé à Buenos Aires il y a quelques jours", a-t-il poursuivi.

Juan Martin Del Potro, inscrit à Dubaï la semaine prochaine, aura peu de temps pour savourer cette victoire. "Je dois prendre un avion lundi et, à peine le temps d'avaler un café, je dois être sur le court face à Dolgopolov, c'est fou!"

De son côté, Michaël Llodra n'éprouvait pas franchement de regrets, conscient de s'être incliné face à plus fort que lui.

"Pour l'inquiéter, il aurait fallu que je tienne plus longtemps mon service. Ce qui est dommage, c'est que les deux fois où je cède ma mise en jeu, il y a deux points limites au niveau de l'arbitrage", a estimé le Parisien.

"Cela dit, j'étais un peu moins bien dans tous les compartiments. A 4-4, je rate des choses que je n'ai pas l'habitude de rater, je fais notamment un coup droit en 'plastique'."

Comme son bourreau en finale, Michaël Llodra doit participer au tournoi de Dubaï avec un premier tour programmé mardi soir face à Roger Federer. "Roger est là-bas depuis un moment, il doit m'attendre au bord de la piscine avec une bonne glace", a-t-il déclaré, avec un large sourire sur son visage.

Edité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant