Tennis - Coupe Davis : Yannick Noah laisse planer le doute

le
0
Tennis - Coupe Davis : Yannick Noah laisse planer le doute
Tennis - Coupe Davis : Yannick Noah laisse planer le doute

Alors qu’il a récemment rassemblé les joueurs de l’équipe de France en marge du BNP Paribas Masters, Yannick Noah a confié au quotidien L’Equipe que son avenir à la tête des Bleus n’était pas certain à 100%.

Après le psychodrame autour d’Arnaud Clément il y a un an de cela, Yannick Noah est venu au chevet de l’équipe de France de Coupe Davis et l’a emmenée jusqu’en demi-finale avec une défaite en Croatie aux portes de la finale. Une saison globalement satisfaisante, mais pas totalement aux yeux du capitaine des Bleus. « Cette saison, il y a eu de très belles satisfactions et des déceptions, confirme l’ancien vainqueur de Roland-Garros dans un entretien accordé au quotidien L’Equipe. Moi, j'ai un peu morflé, voilà. Autant je suis raide dingue passionné par ce job, autant je ne sais pas le faire de dix mille façons. » Alors qu’il doit donner sa réponse à l’état-major de la Fédération Française de tennis très rapidement en vue de la saison prochaine, Yannick Noah a rassemblé l’ensemble des joueurs de l’équipe de France en marge du BNP Paribas Masters pour échanger avec eux : « J'avais besoin de les entendre une dernière fois avant de prendre ma décision que je prendrai dans les jours à venir. »

Noah : « A 90%, c’est bon »

Une soirée où Yannick Noah a rassemblé Gael Monfils, Jo-Wilfried Tsonga, Richard Gasquet, Lucas Pouille, Gilles Simon, Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert pour échanger sur la saison 2016 et celle à venir avec un premier tour au Japon. « C'était bien, c'était enrichissant, a confié à ce sujet Nicolas Mahut. La deuxième partie de soirée, c'était un dîner, c'était très, très bien mais on n'y était pas. C'est important qu'on fasse tous les efforts nécessaires, tout le monde est partant pour que la Coupe Davis soit notre priorité en 2017. » Une décision qui semble donc imminente mais qui n’est pas encore certaine à entendre Yannick Noah. « Franchement, écoutez, à 90% c'est bon, assure ce dernier. Il y a encore deux trois coups de téléphone à passer avec les joueurs pour m'assurer que j'ai bien tout compris. Je suis prêt à repartir. » C’est surtout que le capitaine des Bleus veut des garanties tant de la part des joueurs que la part de la FFT avant de prolonger l’aventure. « Mais je veux avoir des confirmations avec certains pour savoir qu'on est vraiment bien en phase, que tout est clair, ajoute-t-il. Je ne veux pas établir un suspens à la con, je suis en phase avec à Arnaud (ndlr : le DTN Arnaud Di Pasquale). Il faut que je parle à la fédé. » Des discussions qui permettront de savoir si Yannick Noah sera présent avec les Bleus à l’Ariake Colosseum de Tokyo du 3 au 5 février prochain. A lire aussi : >>> Les Bleus iront au Japon >>> Des changements à prévoir en 2018
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant