Tennis - Coupe Davis - Mahut : « Que la Coupe Davis soit une priorité »

le
0
Tennis - Coupe Davis - Mahut : « Que la Coupe Davis soit une priorité »
Tennis - Coupe Davis - Mahut : « Que la Coupe Davis soit une priorité »

Nicolas Mahut a dévoilé le contenu de l'entretien voulu par Yannick Noah et les joueurs dimanche dernier. Objectif ? faire de la Coupe Davis une priorité.

L'avenir dira si Yannick Noah prolongera son capitanat avec l'équipe de France de Coupe Davis. Le principal intéressé a assuré que la chose était entendue dans son esprit à 90%, mais des doutes subsistent. L'entretien qu'il a livré à l'Equipe ce mardi jette le trouble sur ses intentions réelles. « Moi, j’ai un peu morflé, voilà. Autant je suis raide dingue passionné par ce job, autant je ne sais pas le faire de dix mille façons », a-t-il notamment confié au cours de cet entretien, sans aucun doute blessé par l'attitude de certains joueurs en marge du groupe France.  Afin de s'assurer qu'il était sur la même longueur d'ondes que ses hommes, Yannick Noah a provoqué un dîner en marge du Masters 1000 de Bercy, remporté par Andy Murray, autour duquel il a évoqué l'équipe et la saison à venir pour les joueurs concernés. Cet entretien avec les joueurs, Nicolas Mahut en a révélé le contenu, dimanche à Bercy, juste après la défaite en double aux côtés de Pierre-Hugues Herbert.

Le calendrier ATP constitue un frein

« C'était bien de se retrouver tous, tous ceux qui ont joué cette année, a-t-il confié à la presse. On était tous présents, c'était bien. De la part de Gaël, il est avec nous, il n'y a pas de soucis. Il nous a dit qu'il était complètement impliqué dans cette équipe, qu'il voulait gagner la Coupe Davis. Concernant Jo (Tsonga), c'est différent. Il va être papa. Ça peut être compliqué sur une rencontre, suivant comment Noura (la petite amie de Tsonga) vivra sa grossesse. Mais il aime cette équipe, il est impliqué. Ce qui était important, c'était qu'on soit tous sur la même longueur d'ondes, à vouloir gagner cette Coupe Davis, que ce soit une priorité pour 2017 ». Le message est donc passé. Reste à savoir si les promesses résisteront à la réalité du calendrier ATP. Jo-Wilfried Tsonga, par exemple, a d'ores et déjà signé un accord avec Sébastien Grosjean, assurant de sa présence sur le tournoi en 2017. Or, l'Open Sud (5-12 février), tournoi rarement boudé par les Français, débute juste après le premier tour de Coupe Davis entre la France et le Japon (3-5 février). Il faudra faire un choix. A lire aussi : >>> Yannick Noah laisse planer le doute
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant