Tennis: Cilic chute, Chardy, Mathieu et Llodra passent

le
0
MICHAËL LLODRA AU 2E TOUR DU MASTERS DE PARIS-BERCY
MICHAËL LLODRA AU 2E TOUR DU MASTERS DE PARIS-BERCY

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - Le Croate Marin Cilic a été mardi la première tête de série à quitter le Masters 1000 de Paris-Bercy, où les Français Jérémy Chardy, Michaël Llodra et Paul-Henri Mathieu se sont qualifiés avec plus ou moins de facilité pour le deuxième tour.

Marin Cilic, n°13 de l'épreuve, est tombé en moins d'une heure et demie sous les coups du qualifié Jerzy Janowicz, 69e mondial à 21 ans, sur le score de 7-6 6-2.

Premier joueur à avoir son billet pour les huitièmes de finale, le Polonais sera opposé au Britannique Andy Murray, troisième mondial, ou à Paul-Henri Mathieu, qui a eu toutes les peines du monde à conclure face à l'Espagnol Roberto Bautista-Agut.

Vainqueur aisé du premier set 6-4, le Français a peiné pour venir à bout de son rival. Il a mené 5-4 service à suivre, a laissé filer six balles de match - dont deux doubles fautes dans un dixième jeu long de 27 minutes et 19 secondes au terme duquel l'Espagnol a recollé à cinq partout.

Mais Mathieu a tenu bon, repris l'engagement adverse avant de mettre un terme à la rencontre sur un jeu blanc, sur sa septième balle de match.

"J'ai presque honte d'en parler (de ce jeu). Je ne sais pas ce qui m'est arrivé. J'ai été un peu rattrapé par l'émotion en début de jeu (...). Je n'arrivais plus à servir, j'ai eu un bug. Cela ne m'était jamais arrivé par le passé. C'était très bizarre et après, cela n'en finissait plus", a expliqué Paul-Henri Mathieu. "Je sentais que j'étais proche de la victoire aussi. Je me suis laissé un peu rattraper (...) Et cela a disparu."

CHARDY ET LLODRA EXPÉDITIFS

Jérémy Chardy avait, lui, été beaucoup plus expéditif lors du match d'ouverture de la journée où il a bénéficié du handicap d'un autre qualifié espagnol, Guillermo Garcia-Lopez, qui a grimacé de douleur durant la majeure partie de la rencontre.

Chardy l'a emporté 6-0 6-3 en 72 minutes et retrouvera au deuxième tour le Canadien Milos Raonic, n°14, avant éventuellement de défier le Serbe Novak Djokovic.

Ce dernier récupérera lundi prochain la place de numéro un mondial qu'il a cédée en cours d'année à Roger Federer, lequel a renoncé à défendre son titre à Paris.

"Pour penser à Djokovic, il faut que je sache qui il y a (avant) dans ma partie de tableau. Je ne pense pas à lui, non", a affirmé Chardy.

Soixante six minutes ont suffi à Michaël Llodra, invité des organisateurs, pour renvoyer aux vestiaires grâce à son jeu de service-volée un troisième espagnol, Daniel Gimeno-Traver, qui avait bénéficié du retrait du Tchèque Radek Stepanek.

Battu au dernier tour des qualifications et repêché, Gimeno-Traver s'est incliné 7-5 6-3 face à un Llodra qui ne faisait pas ses 32 ans sur le central du POPB.

Dans la soirée, le match vedette de la journée devait opposer Jo-Wilfried Tsonga, n°6 et en quête d'une place pour le Masters de Londres, à un autre Français, Julien Benneteau, qui compte deux victoires en autant de rencontres en indoor sur son équipier de Coupe Davis.

édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant