Tennis - ATP : La place de n°1 ? Murray ne se met pas de pression

le
0
Tennis - ATP : La place de n°1 ? Murray ne se met pas de pression
Tennis - ATP : La place de n°1 ? Murray ne se met pas de pression

Alors qu’il a la possibilité de devenir n°1 mondial lundi prochain au détriment de Novak Djokovic, Andy Murray a affirmé qu’il ne ressentait pas de pression car il ne maîtrise pas tous les éléments.

Lundi prochain pourrait se dérouler une petite révolution dans le monde du tennis masculin, avec une passation de pouvoir entre Novak Djokovic, n°1 mondial depuis le 7 juillet 2014, et Andy Murray. Pour monter sur le trône de l’ATP pour la première fois de sa carrière, l’Ecossais doit remporter le Masters 1000 de Bercy contre un autre joueur que le Serbe, ou perdre en finale si Djokovic s’incline avant les demies. Andy Murray, invaincu sur le circuit (hors Coupe Davis) depuis sa défaite en quart de finale de l’US Open et vainqueur coup sur coup des tournois de Pékin, Shanghai et Vienne, n’a donc pas son destin entre les mains, et il ne se met donc pas de pression quant à cette place de n°1 mondial.

Murray : « Je ne me sens pas différemment d'il y a six ou huit semaines »

« Je ne contrôle pas tout. Je peux essayer de gagner mes matchs, mais même si je les gagne tous cette semaine, ça ne suffira peut-être pas. C'est donc entre les mains de Novak. Il est en tête et s'il gagne ses matchs et atteint les derniers tours il restera probablement n°1. Donc je ne me sens pas différemment d'il y a six ou huit semaines », a déclaré Murray en conférence de presse ce lundi à Paris. L’Ecossais entamera son tournoi mercredi contre l’Espagnol Fernando Verdasco. Si les événements ne tournent pas en sa faveur cette semaine à Paris, il pourrait monter sur le trône après le Masters, Djokovic étant tenant du titre alors que Murray avait été battu en phase de poules l’an passé.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant