Tenir la mort du mollah Omar secrète a été une décision militaire-Taliban

le
0

KABOUL, 31 août (Reuters) - Les instances dirigeantes des taliban ont décidé de tenir secrète la mort de leur chef, le mollah Omar, pendant plus de deux ans parce que la guerre en Afghanistan entrait dans une phase critique et que la majeure partie des troupes étrangères se préparaient alors à se retirer du pays, a fait savoir lundi le mouvement intégriste. La nouvelle de la mort du mollah Omar a été divulguée en juillet et une certaine confusion a régné sur le lieu et la date exacte du décès du dirigeant. Lundi, les taliban ont révélé pour la première fois qu'il était mort le 23 avril 2013. L'annonce est contenue dans un document de 5.000 mots publié sur le site internet officiel des taliban pour présenter son successeur, le mollah Mansour, bras droit de longue date du mollah Omar. Le choix de celui-ci comme successeur a été contesté par plusieurs hauts responsables taliban. "L'une des principales raisons (au fait de tenir la mort secrète) a été le fait que 2013 était considéré comme la dernière année où les moudjahidine (taliban) et les envahisseurs étrangers testaient leurs forces", déclarent les taliban dans le document. "C'est pour des considérations touchant à la guerre sainte que la triste nouvelle a été tenue secrète jusqu'au 30 juin 2015", ajoutent les taliban. (Jessica Donati; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant