Tendance: les amateurs de jeux vidéo ressortent les classiques du placard

le
0
Tendance: les amateurs de jeux vidéo ressortent les classiques du placard
Tendance: les amateurs de jeux vidéo ressortent les classiques du placard

Ils vouent un culte aux gros pixels et aux sons acidulés: en France, des milliers d'adeptes de jeux vidéo épris de nostalgie n'hésitent pas à bouder les consoles dernier cri pour rejouer aux vieux Pac-Man et Tetris.Space Invaders, Arkanoïd, Mario Bros pour les plus anciens, Prince of Persia, Myst, Worms, Starcraft pour les plus récents: le succès des classiques ne démord pas.En France, plusieurs centaines de milliers de personnes s'adonneraient occasionnellement aux jeux vidéo des années 1970 à 1990, selon Sébastien Genvo, un professeur des universités de Metz qui a créé un labo de recherche en France dédié aux jeux vidéo.Expositions, salons ou tournois... Comme en Grande-Bretagne et en Allemagne, les initiatives se multiplient en France notamment du côté des associations pour conserver ce "patrimoine ludique".A Strasbourg, quelque 500 personnes sont venues s'essayer en novembre, le temps d'une soirée, à "Mario Kart" et "Street Fighter II", deux classiques du jeu de course et du jeu de combat sortis il y a plus de 20 ans.La soirée était organisée à l'initiative d'une école de programmation de jeux vidéo qui possède en fonds propre une collection de 8.000 références."Il est vrai que tout ce qui est rétro marche beaucoup. Les gens viennent retrouver des émotions et des souvenirs d'enfance", observe Mathieu Bernhardt, un des responsables de cette école, la "Ludus Académie".A Noël dernier, une toute nouvelle console - la Retron 5 - compatible avec cinq anciennes consoles a d'ailleurs tenu la vedette dans les magasins spécialisés.Le "rétro vidéo ludisme" de l'anglais "retrogaming" s'inscrit dans cette tendance particulièrement vivace sur la Toile lancée par des passionnés comme "Le joueur du grenier" alias le Français Frédéric Molas, qui diffuse sur Youtube un journal humoristique consacré aux anciens jeux.Son dernier épisode publié en janvier ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant