Tendance hésitante à la Bourse de Paris

le
0
DR
DR
La hausse de Wall Street lundi n'a pas suffi à soutenir le marché parisien, qui refusait de prendre le moindre risque à l'entame de cette nouvelle séance.

"Les indices boursiers américains sont parvenus à engranger quelques gains mais la prudence reste de mise sur les marchés", soulignent les économistes chez Crédit Agricole CIB.

Comme la veille, la séance est dépourvue de tout indicateur aux Etats-Unis et en Europe susceptible d'avoir une influence sur la cote.

Les investisseurs n'en continueront pas moins de surveiller l'évolution des taux d'emprunt des pays du sud de la zone euro, qui ont tendance à remonter depuis quelques jours, alors que ces dettes ont été plébiscitées depuis des mois.

Le CAC 40 reste pour l'heure bloqué dans une fourchette comprise entre 4.400 et 4.500 points, peinant à trouver des arguments pour progresser, mais soutenu dans le même temps par les spéculations concernant la mise en place de nouvelles mesures de soutien de la Banque centrale européenne (BCE), qui se réunit le 5 juin.

Le marché surveillera à ce titre les différentes interventions des membres de l'institution monétaire, mais "comme (il) attend un geste de la BCE lors de la prochaine réunion, la réaction à ces discours devrait être limitée sauf s'ils en disent plus sur les outils qui pourraient être utilisés", explique Crédit Agricole CIB.

Les banques centrales sont "toujours au chevet de l'économie", relèvent les stratégistes chez Crédit Mutuel-CIC, à la

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant