Tendance hésitante à la Bourse de Paris

le
0
DR
DR
En Chine, un mauvais indicateur des directeurs d'achats industriels et la situation difficile dans laquelle s'est retrouvé un fonds d'investissement ont alimenté la baisse jeudi et vendredi. Dans le même temps, les monnaies argentine et turque ont été sévèrement attaquées. Ces craintes interviennent alors que s'ouvre une semaine chargée en événements macroéconomiques, dont le point d'orgue est prévu mercredi en soirée avec la décision de la banque centrale américaine sur les taux, et la passation de pouvoir entre Ben Bernanke et Janet Yellen à la tête de l'institution. L'agenda des sociétés n'est pas en reste, loin de là. Aux Etats-Unis, 131 entreprises du S&P500, soit plus que quart de l'indice, vont publier leurs trimestriels cette semaine. Aujourd'hui, ce sont Caterpillar et Apple qui ouvriront le bal, respectivement avant et après la séance américaine. En France, STMicroelectronics, LVMH, Areva, Ipsen et JCDecaux sont programmés d'ici vendredi.

WALL STREET

Wall Street a fini sa course en forte baisse vendredi soir, sous pression à quelques jours de la réunion monétaire de la Fed, qui pourrait donner lieu à une nouvelle réduction du programme de rachats d'actifs obligataires de la banque centrale américaine. Les opérateurs se sont également montrés inquiets face à la situation économique et monétaire de certains pays émergents et face au ralentissement de la croissance chinoise... Le DJIA a plongé de

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant