Tendance : cet optimisme qui nous fait du bien

le , mis à jour à 08:57
0
Tendance : cet optimisme qui nous fait du bien
Tendance : cet optimisme qui nous fait du bien

Une enseigne d'hypermarchés en a fait un slogan ; en pleine campagne pour les primaires des Républicains, Alain Juppé qui dit non « au pessimisme, au déclinisme ou au renoncement » l'arbore comme un carburant politique ; des coachs interviennent auprès de salariés pour le cultiver ; des livres de plus en plus nombreux ne cessent de le louer... L'optimisme est à toutes les sauces. Gimmick à la mode pour apaiser les angoisses qui ont poussé sur le terreau de la crise et du contexte d'état d'urgence ou véritable changement qui s'amorce dans un pays qui, affirment les études, est encore le champion du monde des idées noires ? « C'est le paradoxe. Collectivement, les Français sont très pessimistes mais, à titre individuel, il existe plusieurs indicateurs qui prouvent le contraire », précise Yves de Montbron, secrétaire de la Ligue des optimistes de France (qui compte notamment Erik Orsenna parmi ses adhérents).

« Le taux de natalité, par exemple. Faire des bébés est une sacrée preuve de confiance en l'avenir, non ?  » poursuit-il. Avec 1,96 enfant en moyenne par femme, la France fait figure de bonne élève face à ses voisins européens qui tournent autour de 1,5. « L'optimisme est très en vogue, reconnaît celui qui est aussi professeur de management dans une école de commerce réputée. Nous sommes très sollicités par les entreprises pour des conférences sur ce thème.  »

 

 

 

 

L'optimisme, aussi facile à adopter que prendre des vitamines ? « Il ne suffit pas de désirer très fort quelque chose pour l'avoir, comme certains le font croire. A la Ligue, nous ne sommes pas de doux illuminés, prévient Yves de Montbron. Nous sommes les tenants d'un optimisme de volonté. L'optimiste sait qu'il vit dans un monde d'incertitudes mais si vous cherchez du positif, vous en trouverez. »

Chaque année, l'association remet un prix littéraire. En 2016, celui-ci est revenu à « la Magie du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant