Temps sec en Amérique latine, inquiétude sur les marchés mondiaux du maïs et du soja

le
0
(Commodesk) Le temps sec lié au phénomène de la Niña dans le centre de l'Argentine et le sud du Brésil pourrait, s'il se prolongeait, avoir une incidence importante sur les prochaines récoltes de soja et de maïs. Le maïs est déjà soumis par un stress hydrique dans certaines zones du centre de l'Argentine, selon le service météorologique du pays. Au Brésil également, le manque d'eau se fait sentir dans le Rio Grande del Sul, importante région productrice de maïs et de soja. L'organisme gouvernemental brésilien Conab a revu en légère baisse ses prévisions de production de soja du pays, à 71,29 millions de tonnes, soit 5,4% de moins que l'année dernière, en raison de rendements probablement moins bons que prévu. En revanche, le Département américain de l'agriculture laisse pour l'instant inchangées ses prévisions de récoltes de soja et de maïs en Amérique latine, à des niveaux supérieurs à l'année dernière. Globalement, la situation ne semble pas catastrophique pour le moment, mais les conditions météorologiques des prochaines semaines pourraient être déterminantes, et ces inquiétudes suffisent à faire monter les prix des deux produits agricoles, l'Argentine et le Brésil faisant partie des premiers exportateurs mondiaux. Les cours du maïs (603 cents le boisseau ce mardi en cours de séance) et du soja (1.142 cents le boisseau) à Chicago ont ainsi amorcé une hausse rapide ces derniers jours, pour revenir à des niveaux qu'on n'avait pas vus depuis un mois.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant