Temps partiel : les nouvelles règles virent au casse-tête pour les entreprises

le
0
Après le 1er janvier, il sera interdit de recruter un salarié moins de 24 heures par semaine.

«On ne fait pas du temps partiel pour enquiquiner les salariés mais pour des raisons économiques. Les nouvelles règles applicables au 1er janvier 2014 nient cette réalité. De nombreux chefs d'entreprise s'en inquiètent», témoigne Geneviève Roy, vice-présidente de la CGPME (représentant patronal des PME). À l'origine de ce nouveau casse-tête: les dispositions de la loi sur la sécurisation de l'emploi qui stipulent que les temps partiels devront au minimum être de 24 heures par semaine, dès le 1er janvier 2014 pour les nouvelles embauches et au 1er janvier 2016 pour tous les contrats en cours.

Seuls les étudiants de moins de 26 ans échapperont de plein droit à ce couperet. Jusqu'à présent, il n'existait pas de contrainte (mis à part dans certaines branches mais avec un plancher plus bas). À 24 heures par semaine, le seuil est élevé, supérieur au mi-temps. Actuelle...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant