Tempête sur la Route du rhum

le
0
Le départ de la dixième Route du rhum, le 2 novembre 2014, au large de Saint-Malo.
Le départ de la dixième Route du rhum, le 2 novembre 2014, au large de Saint-Malo.

Le mauvais temps et la poisse ont infligé dès la première nuit de course entre dimanche et lundi une sévère correction aux concurrents de la 10e Route du rhum, avec la mise hors course de l'un des favoris, Thomas Coville, et de multiples avaries. Les météorologues ne s'étaient pas trompés : avec plus de 30 noeuds de vent à l'anémomètre et une mer forte au large des côtes bretonnes, la flotte du "Rhum", partie dimanche à 13 heures GMT de Saint-Malo (France) en direction de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), a été secouée par une grosse "baston" et plusieurs incidents ont émaillé le début de la course.

La fortune de mer la plus spectaculaire a eu lieu vers 22 h 30 GMT. Alors qu'il avait débordé le rail de circulation des navires de commerce d'Ouessant, Thomas Coville (Sodebo Ultim') a percuté un cargo avec son trimaran de 31 mètres. Les circonstances exactes n'étaient pas connues lundi matin, mais la sanction a été brutale : flotteur tribord arraché et Coville contraint de faire route vent de travers et à petite vitesse vers Roscoff (Finistère), qu'il devrait atteindre lundi à la mi-journée. Pour sa cinquième participation, 3e en 2010 et vainqueur en 1998 en monocoque, Coville était à 46 ans l'un des favoris. Il avait animé les premières heures de la course et pointait en tête dimanche à 17 heures GMT.

Galfione premier touché

Sodebo Ultim', qui a été dessiné par le cabinet VPLP, était l'un des multicoques les plus...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant