Tempête de neige géante sur l'est des USA, une quinzaine de morts

le
0
 (Bilan actualisé § 1-7) 
    par Barbara Goldberg 
    NEW YORK, 23 janvier (Reuters) - Une tempête de neige d'une 
rare violence s'est abattue samedi sur le nord-est des 
Etats-Unis, paralysant New York et Washington, faisant au moins 
14 morts, la plupart dans des accidents de la route, et 
provoquant de graves inondations notamment dans le New Jersey et 
le Delaware. 
    A New York, où les prévisions météo annoncent jusqu'à 75 cm 
de neige d'ici dimanche, le maire démocrate Bill de Blasio a 
demandé à tous les restaurants de Broadway, l'une des 
principales artères de Manhattan, de fermer. 
    La tempête, surnommée "Snowzilla", pourrait être l'un des 
cinq blizzards les plus violents de l'histoire météorologique de 
la ville la plus peuplée du pays, a-t-il ajouté. 
    Le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, qui a 
proclamé l'état d'urgence, a ordonné pour sa part la fermeture 
de tous les ponts et tunnels menant à New York City gérés par la 
Port Authority des Etats de New York et du New Jersey à partir 
de 14h30 (19h30 GMT). 
    Les lignes de métro, notamment dans leurs parties 
extérieures, sont elles aussi être très fortement perturbées. 
L'agence des transports publics dans la métropole (MTA) a décidé 
pour sa part de suspendre les liaisons en bus dès midi (17h00 
GMT). 
    A Washington, la capitale fédérale, où il est tombé jusqu'à 
60 cm de neige par endroits dans la nuit de vendredi à samedi, 
la municipalité a demandé aux habitants de rester calfeutrés 
chez eux. 
    Samedi dans l'après-midi, heure locale, les autorités 
faisaient état d'au moins treize morts dans des accidents de la 
route dus au verglas dans l'Ohio, dans l'Arkansas, en Caroline 
du Nord, dans le Kentucky, dans le Tennessee et en Virginie. Une 
quatorzième personne est morte dans le Maryland, victime d'une 
crise cardiaque alors qu'elle pelletait la neige devant chez 
elle. 
    Dans le transport aérien, près de 4.300 vols ont été 
annulés, soit la quasi-totalité du trafic autour des aéroports 
de la ville de New York City, d'après les données compilées par 
le site spécialisé FlightAware.com et les déclarations de 
responsables du secteur. 
    Au total, onze Etats du Nord-Est (1) ainsi que le district 
fédéral de Washington ont été placés en état d'urgence. 
    Sur l'Atlantique, balayée par des vents violents, de très 
fortes marées, plus fortes que lors du passage de l'ouragan 
Sandy en 2012, ont frappé les côtes du New Jersey et du 
Delaware, provoquant des inondations. 
     
    (1) New York, New Jersey, Pennsylvanie, Maryland, Virginie, 
Caroline du Nord, Georgie, Delaware, Virginie-Occidentale, 
Tennessee et Kentucky. 
 
 (avec Frank McGurty à New York et Idrees Ali à Washington; 
Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant