Tempête Christian : une femme emportée par une vague à Belle-Ile

le
2
Tempête Christian : une femme emportée par une vague à Belle-Ile
Tempête Christian : une femme emportée par une vague à Belle-Ile

La tempête Christian qui a soufflé sur le nord-ouest de la France entre dimanche soir et lundi après-midi a fait une victime ce midi en Bretagne. Une femme de 47 ans a été emportée par une vague dans le sud-ouest de Belle-Ile-en-mer (Morbihan), l'un des endroits où les rafales ont été les plus violentes, soufflant à quelques 113km/h. Son corps a été retrouvé «sur une plage à proximité de la pointe du Guet» par un passant qui a prévenu les secours vers 15h30 et a été «pris en charge par les services compétents et identifié par la famille», a indiqué la préfecture maritime.

Selon France 3 Bretagne, le drame s'est produit ce matin alors que la victime se promenait avec 6 ou 7 autres personnes au-dessus d'une falaise, près de la pointe du Grand-Guet, à l'ouest de Bangor. Des témoins de la scène ont appelé le CROSS (centre de surveillance maritime) qui a déclenché les secours, mettant en oeuvre un zodiac des pompiers, un bateau de la SNSM (secours en mer) et un hélicoptère de la sécurité civile.

Alerte levée. Météo France a levé lundi, à midi, l'alerte orange déclenchée en raison de la tempête. Le Nord, le Pas-de-Calais et la Somme étaient les derniers départements concernés. L'alerte avait été levée plus tôt dans quatre départements de Basse-Normandie (Calvados, Manche) et de Haute-Normandie (Seine-Maritime, Eure), après la Bretagne et la Loire-Atlantique. En tout début de matinée, de fortes précipitations accompagnées de vent fort s'étaient abattues sur l'Ile-de-France.

Si le calme est revenu en France, la dépression «va poursuivre sa route en circulant vers la mer du Nord et le Danemark», a annoncé Météo France. Depuis dimanche, les rafales les plus puissantes ont notamment été enregistrées au cap Gris-Nez (Pas-de-Calais) avec 147 km/h, à Camaret (Finistère) avec 139 km/h, et à Ouessant (Finistère) avec 133 km/h. Les 100 km/h ont aussi été dépassées au Havre (Seine-Maritime, 129 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le lundi 28 oct 2013 à 16:43

    Encore une conséquence de décisions du précédent gouvernement je suppose.

  • M2280901 le lundi 28 oct 2013 à 15:10

    Mosco va dire que c'est la faute à sarko